Algérie : la célébration de soutenance d’une étudiante en master finit par un incendie dans la faculté de droit

Algérie – Une étudiante en master fête sa soutenance dans une faculté de droit et provoque un énorme incendie sur les lieux. On vous dévoile plus de détails liés à ces faits dans cette édition du 20 juillet 2022.

Suite à l’amélioration de la situation sanitaire liée à la pandémie du coronavirus, plusieurs universités algériennes ont fini par autoriser les étudiants de fin de cycle à célébrer leurs soutenances à nouveau. C’est alors qu’une célébration de soutenance d’une étudiante en master a pris un autre tournant pour finir par un incendie au niveau de la faculté de droit en Algérie.

Une étudiante au sein du département susvisé a choisi de célébrer sa soutenance en utilisant des fumigènes. Cela afin d’exprimer sa joie d’obtention du diplôme de master. La fin n’était néanmoins pas belle à voir. Lesdites festivités ont transformé l’herbe se trouvant derrière la bibliothèque de la faculté de droit de Said Hamdine, en cendre.

Effectivement, le reportage diffusé sur la chaîne de télévision Echourouk News affirme que la raison n’était ni une étincelle électrique ni un autre genre d’accident. C’était bien les substances utilisées lors de la célébration de la soutenance qui sont à l’origine de l’incendie. Le résultat a été, de ce fait, une combustion presque complète de l’herbe dans la cour de l’enceinte.

Incendie à la faculté de droit en Algérie : voici ce qu’encourt l’étudiante responsable

Après ces événements, l’interface de la faculté de droit de Said Hamdine n’avait plus le même air qu’avant. L’incendie a changé la couleur de l’herbe en gris. Chose qui est survenue à un moment d’acharnement et de contraintes sur les protocoles de fermeture des salles de soutenance. En plus de l’interdiction de tout rassemblement à ces niveaux.

Toutefois, ces mêmes enceintes se sont vues transformer en une scène de fête avec un haut degré de violation des lois. Les célébrations ont dépassé la joie par étapes. arrivant jusqu’à provoquer un incendie. Face à cela, l’administration a tranché sa décision de suspendre toutes les activités de soutenance.

Outre le fait de ne plus autoriser les soutenances actuellement, la même source a révélé que les responsables de la faculté en question ont pris d’autres mesures. Et cela, à l’encontre de l’étudiante qui a causé le dégât. Cette dernière fait face à des mesures juridiques et administratives.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes