AccueilSociété et CultureSociétéAlgérie : Ce qu’a dit Belmehdi sur la reprise de la prière...

Algérie : Ce qu’a dit Belmehdi sur la reprise de la prière du vendredi

AlgérieFace aux nouveaux dispositifs d’allègement du confinement sanitaire, le Ministre des Affaires Religieuses, Youcef Belmehdi répond à la question concernant la reprise de la prière du vendredi dans les mosquées.

En effet, au lendemain de l’annonce du Premier Ministre, Abdelaziz Djerad effectuée dans la soirée du 30 septembre; à propos de la nouvelle série de mesures relatives à l’allègement des dispositifs de confinement; liés à la crise sanitaire du Coronavirus; le Ministre des Affaires Religieuses et des Wakfs, Youcef Belmehdi s’est prononcé au sujet de l’ouverture des mosquées aux fidèles pour l’accomplissement de la prière du vendredi en Algérie.

Ayant effectué ce 1er octobre une visite de travail dans la wilaya de Biskra, le membre du Gouvernement a tenu à clarifier au cours d’une conférence de presse que la reprise de la prière du vendredi en Algérie « est aussi préoccupante [pour les autorités] que le retour des élèves aux classes ou la réouverture des frontières du pays »; selon ce qu’a rapporté le média L’Actu Algérie dans son édition de ce 02 octobre.

Reprise de la prière du vendredi en Algérie : La décision revient au Comité Scientifique, indique Belmehdi 

« La reprise de le prière du vendredi [Salat El Djoumouâa] dans les mosquées reste suspendue », a tranché le ministre des Affaires Religieuses; spécifiant que celle-ci « relève du bon respect par les citoyens du dispositif de prévention sanitaire; et de l’application des gestes barrières anti-Coronavirus; conformément aux recommandations de la Commission Scientifique en charge du suivi de l’évolution de la pandémie du Covid-19 en Algérie ».

Poursuivant son intervention, Youcef Belmehdi a expliqué que cette décision dépend des orientations et des recommandations dudit Comité; ainsi que de l’évolution de la situation sanitaire dans le pays. Pour rappel, le Gouvernement avait autorisé la réouverture progressive et graduelle des mosquées; à partir du 15 août dernier, en autorisant d’accueillir que les prières du Dhohr, d’El Asr, du Maghreb et d’El Ichaâ.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes