AccueilÉconomieAlgérie : cette catégorie de diplômés universitaires bénéficie de mesures incitatives

Algérie : cette catégorie de diplômés universitaires bénéficie de mesures incitatives

Algérie – Le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique (MESRS) dévoile des mesures incitatives pour une catégorie de diplômés universitaires. Ne bougez pas ! Dzair Daily vous dit tout à ce propos dans son édition du dimanche 6 novembre 2022. 

En effet, le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique (MESRS) met en place de nouvelles mesures en faveur d’une certaine catégorie de diplômés universitaires en Algérie. Vous êtes curieux de connaître de quoi s’agit-il ? Rendez-vous alors dans les lignes qui suivent ! Le reste des détails est à découvrir ci-dessous. 

En effet, le département de Kamel Baddari a appelé les directeurs des établissements d’enseignement supérieur à accompagner les diplômés universitaires par des mesures incitatives. Il s’agit de ceux qui ont transformé leurs projets innovants en labels start-up labellisées par le comité national concerné selon les critères recquis. Il s’agit là d’une information que rapporte le média El Bilad dans son dernier numéro. 

C’est à cet effet que le MESRS invite l’ensemble des directeurs à accompagner ces établissements. Et cela, en leur allouant des espaces ou commerces immobiliers leur permettant de bénéficier d’un siège social temporaire, a-t-il précisé. Selon la susdite source médiatique, cette mesure ne fera que leur faciliter l’obtention du registre de commerce pour ensuite exercer leurs activités.

Start-up en Algérie : voici plus de détails sur les nouvelles mesures

Selon les précisions relayées par le même quotidien, ces espaces immobiliers seront exploités selon des obligations d’emploi temporaires. Cela, pour une durée d’un an renouvelable. Les start-up doivent donc payer une somme symbolique et respecter les procédures relatives à l’exploitation et à la location des équipements et bâtiments publics.

Le ministère a souligné que ces mesures incitatives contribuent à la création de richesse et à favoriser l’emploi des diplômés des établissements d’enseignement supérieur. Elles permettra, selon ses dires, de les intégrer dans l’environnement économique et social. Le tout dans un seul et unique but. Celui de promouvoir et développer l’économie nationale, conclut-il. 

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes