Algérie – Cameroun : « la VAR est de la responsabilité de la FIFA », affirme Amara (vidéo)

Algérie – Cameroun – Le président de la FAF, Charaf-Eddine Amara, dévoile que la VAR relève de la responsabilité de la FIFA. On vous livre toute l’information dans les prochaines lignes de cet article du 6 avril 2022.

Dans une déclaration au micro de DZ News, le président de la Fédération algérienne de football (FAF) a émis des révélations inédites. En effet, Charaf-Eddine Amara a affirmé que la VAR relève entièrement de la responsabilité de la Fédération internationale de football association (FIFA), cela se rapporte essentiellement au dernier match Algérie – Cameroun.

Lors du match retour comptant pour les barrages qualificatifs au Mondial 2022, les coéquipiers de Mahrez ont fait vibrer les barres du gardien camerounais plus d’une fois. Cependant, l’arbitre du jeu, Gassama, a annulé deux buts pour les Verts. De ce fait, le score de l’équipe d’Algérie a était réduit à un but seulement. Ainsi, l’Algérie s’est inclinée devant le Cameroun qui s’est qualifié au Mondial.

Dans le détail, le premier but a été signé par le buteur algérien, Islam Slimani, à la 49ème minute de jeu. Or, Gassama l’a exclu en raison d’un hors jeu. En outre, la même star footballistique a réussi à atteindre les barres des Lions Indomptables pour une deuxième fois. Cette fois-ci, le dirigeant de jeu a annulé le but en stipulant une touche à la main. Et ce, même après consultation de la VAR.

Algérie – Cameroun : Charaf-Eddine Amara fait des révélations choc

Étant la principale raison de l’élimination des Fennecs à cette édition de la Coupe du monde, on a vu la VAR remise en question. Autrement dit, on accuse celle-ci d’être la principale cause n’ayant pas permis à l’Algérie d’arracher son billet au Mondial 2022.

À ce propos, Amara a révélé, en toute clarté et transparence, que la VAR relève de la responsabilité de la FIFA. En dehors des rencontres locales, la FAF assure un rôle d’assistance seulement. En revanche, la FIFA et la Confédération africaine de football (CAF) ont un contrat avec une compagnie spécialisée de la VAR.

Selon Amara, celle-ci assure, à elle seule, la couverture des matchs jusqu’aux caméras utilisées. Ainsi, la FAF n’intervient, d’aucune manière, dans la VAR et n’y est donc pour rien. Le seul point qui relie les deux n’est autre que le signal qui passe par le cable de la télévision. Et ce, en raison du placement de la voiture transportant les appareils du VAR à côté de celle chargée de la couverture directe de la télévision.

Dans son allocution, le président de la FAF a souligné que le staff atteste des erreurs commises à l’encontre de l’Algérie. Devant ces faits, Amara a affirmé que les véritables faits entre la VAR et l’arbitre Gassama demeurent inconnus jusqu’à l’heure actuelle. Et ce, à cause de l’absence de rapports apportant lumière, officiellement, sur lesdits faits. Pour conclure, Amara a indiqué que ces détails apparaîtront prochainement suite à l’enquête de la FIFA.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes