25.9 C
Alger
25.9 C
Alger
mercredi, 17 juillet 2024
- Publicité -
AccueilFootAlgérie - Cameroun : Mourad Mazar se prononce sur les preuves concernant...

Algérie – Cameroun : Mourad Mazar se prononce sur les preuves concernant le recours FIFA

Publié le

- Publicité -

Foot – Mourad Mazar, premier responsable de l’OMSAC, a apporté de nouvelles précisions relatives au recours de la FAF déposé auprès de la FIFA à l’effet de rejouer le très controversé match Algérie – Cameroun. Nous vous en disons davantage ce dimanche 1 mai 2022.

En effet, le responsable de l’Organisation mondiale de sécurité anti-corruption (OMSAC), Mourad Mazar, s’est prononcé sur les preuves du recours introduit à la FIFA par l’instance dirigeante du football algérien, dans lequel cette dernière dénonce l’arbitrage d’Algérie – Cameroun. Et cela, après avoir été sollicité par les supporters des Verts dans le but de leur fournir certaines explications dans ce sens. 

Au fait, les mordus de l’EN se posent énormément de questions quant à l’affaire Gassama, dont le dénouement est entre les mains de la fédération sportive internationale du football. C’est alors à cet effet que Mourad Maza a tenu à les rassurer. Mieux encore, il leur a apporté de l’optimisme, une petite lueur d’espoir. « Un dossier très lourd a été récemment présenté à la FIFA », a-t-il affirmé. 

- Publicité -

C’est au micro de la chaîne El Bilad TV que ledit dirigeant s’est exprimé. Il a avoué, dans le même sillage, que « le droit de l’Algérie ne sera pas perdu ». Le même locuteur se dit en outre prêt « à faire tout ce qui est en son pouvoir pour une décision favorable pour l’EN ».

Affaire Algérie – Cameroun : Mourad Mazar extrêmement optimiste 

Le premier chargé de l’Organisation mondiale de sécurité anti-corruption (OMSAC)  se veut certes rassurant dans le dossier Algérie – Cameroun. Mais il ne joue pas pour autant la carte de la transparence. « Je ne peux pas donner plus de détails sur les preuves que possèdent la FAF ». Il s’agit là de ce qu’a en outre déclaré Mourad Mazar.

« Il faut savoir qu’il s’agit d’une situation assez sensible. Elle est compliquée », a-t-il encore tempéré. Selon lui, le rapport de la FAF n’est pas qu’une affaire algérienne. « Elle est mondiale », a-t-il rappelé. Par ailleurs, l’orateur a confié que plusieurs parties internationales s’intéressent de plus près au sujet du recours. Celui déposé auprès de la structure présidée par Gianni Infantino.

- Publicité -

Dans le détail, Mazar a dévoilé que beaucoup d’entre elles ne font que répandre des rumeurs. Ces informations ne coïncident guère avec les preuves que son département détient. Plusieurs indicateurs qui ont donc bel et bien été transmises à La Fédération internationale de football association (FIFA). C’est du moins c qu’a souligné le dirigeant algérien. 

- Publicité -

Derniers articles

- Publicité -

Nos lecteurs ont lu aussi

- Publicité -

A découvrir

- Publicité -
- Publicité -