AccueilFootAlgérie - Cameroun : un journaliste connu tacle Amara après sa déclaration...

Algérie – Cameroun : un journaliste connu tacle Amara après sa déclaration sur l’amitié avec Eto’o

Foot – Le match barrage entre l’Algérie et le Cameroun continue à défrayer la chronique, hier un journaliste algérien revient à la charge contre Charaf-Eddine Amara à la suite de son discours d’amitié à l’égard de Samuel Eto’o. Retrouvez les détails de ses propos dans ce numéro du 28 avril 2022. 

Effectivement, les derniers propos tenus par le Président démissionnaire de la FAF ont suscité de vives réactions dans le monde du football national. Pour cause, le premier responsable de foot en Algérie, Charaf-Eddine Amara a déclaré sa flamme pour son homologue du Cameroun, Samuel Eto’o. Une attitude qui a été ouvertement critiquée par un journaliste algérien. 

Mercredi dernier, le PDG du groupe Madar s’est prononcé sur la nature de sa relation avec l’ancien attaquant camerounais. À ce propos, il a tenu un discours d’amitié à l’égard du Président de la Fécafoot. « Eto’o est un ami et un frère. Nous respectons toutes les Fédérations africaines », a-t-il déclaré. En affirmant que l’Algérie a apporté son aide au Cameroun lors de l’organisation de la dernière CAN.   

Des déclarations qui ne sont pas du tout du goût de Kada Benamar. Hier soir, sur la chaîne Echorouk News TV, l’animateur de l’émission « Hna Fi Ramadan » a lancé quelques critiques à Amara. D’après lui, le discours du Président de la FAF livre un aperçu sur le recours déposé auprès de la FIFA. Cela dans le but de rejouer le match barrage retour des qualifications pour la Coupe du monde 2022. 

Kada Benamar : « le dossier de la FAF est vide » 

Au cours de la même intervention, ledit journaliste a expliqué que les mêmes propos tenus par Amara rejettent l’implication du Cameroun ou de Eto’o. Cela dans le scandale d’arbitrage du gambien, Bakary Gassama. Kada Benamara a indiqué que le dossier déposé par l’Algérie auprès de la FIFA ne contient aucune preuve tangible. Selon lui, les responsables de la FAF gagne seulement du temps afin de préserver leurs places.

Pour rappel, le Président de la Fédération algérienne de Football, Charaf-Eddine Amara avait annoncé sa démission. L’annonce a été faite suite de l’élimination de l’équipe nationale face aux Lions Indomptables, le 29 mars dernier à Blida. Par ailleurs, il sied de rappeler que beaucoup de spécialistes lui ont recommandé de rester à son poste pour la stabilité.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes