Algérie – Cameroun : la CAF prend une décision importante après l’affaire Bakary Gassama

Foot – La Confédération africaine de football (CAF) a pris une décision importante dans le dossier d’arbitrage en Afrique après l’affaire Bakary Gassama du match Algérie – Cameroun. Dzair Daily expose pour vous plus de détails à ce propos dans l’édition de ce 4 août 2022.

Lors de sa dernière visite, à la mi-juillet en Algérie, le président de la Confédération africaine de football (CAF), le Sud-Africain Patrice Motsepe, s’était engagé à se pencher sur le dossier de l’arbitrage africain, surtout suite à l’affaire Bakary Gassama. Visiblement, c’est chose faite. Du moins, les choses évoluent vite dans ce sens.

La CAF a, comme promis, ouvert le dossier de l’arbitrage africain après les nombreuses plaines des différentes fédérations nationales. Dont, notamment, la fédération algérienne de football (FAF). La CAF a ainsi procédé à des changements importants à la tête de la commission d’arbitrage.

À commencer par un ménage aux rangs des responsables du sifflet africain. En retirant l’arbitre Seychellois, Eddy Maillet, du poste de président de la commission africaine d’arbitrage. Celui-ci occupait ce poste depuis 2017. Il est considéré comme étant le protecteur du controversé Bakary Gassama sur le continent africain.

En sus, l’Égyptien Essam Abdelfatah, le vice-président de la commission d’arbitrage sur la zone Afrique du Nord, a également été limogé de son poste. C’est ce que rapporte le média Africa Foot United. En outre, d’autres responsables sont dans le collimateur de l’instance faitière du football africain. Ils devraient être démis de leurs postes dans les prochains jours.

L’étau se resserre contre Bakary Gassama

Ainsi, l’arbitre gambien Gassama pourrait connaître des jours difficiles suite au limogeage d’Eddy Maillet qui intervient suite aux pressions exercées par les responsables algériens. Désormais, c’est l’Ivoirien Noumandiez Doué qui aura la lourde tâche de veiller aux destinées de l’arbitrage africain.

Pour rappel, l’Algérie a interpellé l’instance africaine de football, à maintes reprise, qui a fait visiblement de Gassama un arbitre intouchable. Ce dernier, faut-il le rappeler, avait grandement contribué à l’élimination des Fennecs du Mondial du Qatar 2022 face au Cameroun.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes