Algérie : les cambistes du marché noir des devises applaudissent la reprise des vols

Algérie – Au square Port-Saïd à Alger, les changeurs du marché noir des devises sont ravis du retour des vols pour redynamiser leur commerce. Plus d’explications à ce sujet, ce 21 novembre 2021.

Avant la pandémie de la Covid-19 qui a engendré la fermeture des frontières algériennes, les affaires étaient plutôt florissantes pour les cambistes du marché noir des devises en Algérie. Cependant, c’était avant que la propagation du virus vienne tout perturber. En fait, la reprise progressive des vols internationaux, a pu redonner un nouveau souffle, apporté par les émigrés, au commerce de la devise au square Port-Saïd d’Alger.

Visiblement, les échanges commencent à reprendre leur rythme habituel graduellement. C’est grâce aux voyageurs algériens venant d’Europe. Car avec leur arrivée, le marché s’approvisionne en euro. Telle est la chose qui est responsable de la flambée des prix de la devise en réalité. C’est d’ailleurs cela dont se réjouissent les cambistes ces derniers jours, en témoignent-ils à Le Soir d’Algérie .

En réalité, bien que le retour des liaisons aériennes ait fait le bonheur de beaucoup de ces changeurs en arrêt de travail, néanmoins il y a mieux. C’est effectivement avec le lancement des voyages en mer, à bord du nouveau navire Badji Mokhtar 3 que ces commerçants se disent soulagés de la pression qui pesaient sur leurs épaules. Cela en faveur du grand nombre de traversants venus de France. 

Taux de change au marché noir en Algérie

Il y a quelques jours, c’est-à-dire avant l’afflux des émigrés en Algérie, un euro s’échangeait à 21.700 dinars à la vente. Tandis qu’il était à 21.500 dinars à l’achat. Cependant, à présent, on compte un euro contre 218.50 DA à la vente et 216.50 DA à l’achat. 

Pour ce qui est du billet vert, à savoir le dollar américain, il s’échangeait à 178 DA à l’achat. Et à 181 DA à la vente. Toutefois, désormais contre un dollar on doit s’acquitter de 192 dinars à la vente. Et de 190 à l’achat. Ainsi, la flambée de la devise est appréhendée par les connaisseurs. 

La tendance à la hausse du change est également constatée du côté du pound et du dollar canadien. Ceux-là figurent aussi parmi la devise demandée en Algérie. Pour un pound, il faudrait 248 DA à la vente et 245 DA à l’achat. Puis, pour un dollar canadien, 140 dinars à l’achat et contre 143 DA sont à échanger. 

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes