AccueilÉconomieAlgérie : les cabinets KPMG et Ernst & Young suspendus pour cette...

Algérie : les cabinets KPMG et Ernst & Young suspendus pour cette raison

Algérie – Deux géants du « big four » des cabinets mondiaux d’audit-conseil présents en Algérie, à savoir KPMG et Ernst & Young sont suspendus de leurs activités. Plus de détails qui ont mené à cette suspension, ce 24 février 2022. 

Les cabinets internationaux d’audit-conseil en Algérie dont les locaux des sièges se trouvent à Alger, en l’occurrence KPMG et Ernst & Young se font sévèrement sanctionner par le département de Kamel Rezig. Avec une suspension d’une période de deux mois, à compter de ce jeudi 24 février 2022. C’est du moins ce que rapporte le site spécialisé Maghreb Émergent dans son édition d’aujourd’hui. 

Il s’agit là d’une décision qui émane tout droit depuis les services du ministère de Commerce. Le verdict est tombé. Fermeture des deux sièges sociaux pour un délai de deux mois. Ceux situés dans la zone d’affaires de Bab Ezzouar, du côté est de la capitale. De ce fait, leurs locaux sont désormais fermés. 

La raison ? Il semblerait que les deux cabinets audit-conseil n’aient pas délivré les documents demandés. Notamment dans le pôle comptable, pour défaut d’affichage des prix. En fait, certains experts algériens se seraient plaints de la situation. Ce qui a poussé les intérêts de Rezig à passer à l’action. 

Deloitte pourrait également bientôt fermer ses portes 

Par conséquent, les bureaux des deux multinationales localisées à Bab Ezzouar, ont été mis sous-scellés par les services de police ce mercredi 23 février. Et ce, juste après la notification d’un arrêté du wali délégué de Dar El Beïda. Les équipes des deux cabinets n’ont donc pas pu rejoindre leur lieu de travail ce matin.

On apprend par ailleurs qu’un troisième cabinet parmi les « big four » d’enseignes mondialement connues serait également ciblé. Il s’agirait de Deloitte qui pourrait subir le même sort que KPMG et Ernst & Young. La firme multinationale britannique serait la prochaine sur la liste. C’est ce dont nous informe la source susmentionnée.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes