AccueilFootAlgérie - Burkina Faso : ce que craint Belmadi au Maroc

Algérie – Burkina Faso : ce que craint Belmadi au Maroc

Foot – Djamel Belmadi s’est exprimé, aujourd’hui, sur ses craintes quant au match de l’Algérie contre le Burkina Faso qui se déroulera au Maroc. Voici les propos de l’entraîneur.

En effet, l’ancien international algérien Djamel Belmadi s’est manifesté ce lundi 06 septembre 2021. Cela, à l’issue d’une entrevue accordée, ce matin, au niveau de l’aéroport international d’Alger-Houari-Boumédiène. Et ce, juste avant le départ des Fennecs pour le Maroc. On notera, par ailleurs, que plusieurs citoyens et supporteurs algériens dont Djamel Belmadi se préoccupent du ressort du prochain match de l’Algérie VS le Burkina Faso au Maroc. 

Et ce, suite à la rupture des relations diplomatiques de notre pays avec le pays voisin. De son côté, le sélectionneur ne craint qu’une seule chose. Une préoccupation qui n’a, d’ailleurs, rien à voir avec les tensions présentes entre l’Algérie et le Maroc. « On va jouer au football, il n’y a pas d’histoire politique », a confié l’entraîneur. 

Ce dernier pense tout de même que la météo marocaine pourrait mettre les Fennecs à rude épreuve. « Il y a peut-être des conditions climatiques, apparemment il fait très chaud à Marrakech […] mais on va faire avec ». Sachant que le thermomètre afficherait, demain, prés de 42° à Marrakech avec un taux d’humidité de 24%. 

Sans surprise, celui qu’on a élu meilleur entraîneur africain en 2019 n’a rien voulu laisser au hasard. Et a pris ce détail en considération lors des préparations. « Il fait aussi assez chaud en Algérie. On s’est entraîné, plus ou moins, à des horaires qui nous permettaient un peu d’être dans les conditions », a proféré le technicien algérien.

Djamel Belmadi revient sur l’état du stade Mustapha Tchaker

L’entraîneur algérien s’est exprimé, avant le match des Fennecs contre le Djibouti, de l’état détérioré du stade Mustapha Tchaker. « Moi, j’ai constaté un terrain catastrophique », a dit Belmadi. Des propos très clairs qui ont mené au licenciement de Kamel Nasri, le directeur de la jeunesse et des sports de Blida.

D’autre part, l’entraîneur des Verts espère que dans, un avenir très proche, les choses bougent en ce qui concerne la rénovation et l’entretien du stade Mustapha Tchaker. À cet égard, le sélectionneur national a déclaré : « Chacun doit faire son travail et prendre ses responsabilités. Je n’ai pas plus à dire que ça ».

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes