Algérie – Burkina Faso : Biyouna fond en larmes à la fin du match

Algérie – L’actrice Biyouna n’a pas pu retenir ses larmes à la fin du match qui a opposé l’Équipe nationale à celle du Burkina Faso au stade de Mustapha Tchaker.

Émotion, stress et détermination étaient les mots clés pour résumer cette rencontre qui a opposé l’Équipe d’Algérie à celle du Burkina Faso, et ce n’est sûrement pas l’actrice Biyouna qui nous dira le contraire, elle qui était présente sur place et qui n’a pas pu retenir ses larmes suite à la qualification des Verts pour les barrages du Mondial 2022.

En effet, cette dernière journée de la première phase de qualification à la Coupe du Monde 2022 n’était, certes, pas de tout repos pour les hommes de Belmadi. Alors que le public était au rendez-vous pour faire vibrer les gradins du stade de Mustapha Tchaker, le ticket d’accès à la prochaine phase était, tout de même, pas facile à décrocher.

Cela dit, grâce à un match nul qui s’est terminé avec deux (02) buts partout, l’Algérie a tout de même réussi à se qualifier. Et ce, en déjouant le piège burkinabé. De ce fait, une folle ambiance était au rendez-vous dans le stade. Ainsi, parmi les présents qui chantaient haut et fort leur amour pour le foot, mais aussi pour la patrie, on a pu apercevoir la grande artiste Biyouna.

Algérie – Burkina Faso : Biyouna faisait partie du public du match

Au fait, les efforts livrés par Islam Slimani, Youcef Belaïli, Riyad Mahrez ou encore Baghdad Bounedjah n’étaient, certes, pas négligeables. Cependant, ce qui a retenu l’attention des internautes sur les différentes plateformes, c’est une séquence assez particulière. Celle-ci ne s’est pas déroulée sur la pelouse verte, mais dans les tribunes.

Dans le détail, il s’agit d’une vidéo qui a fait le tour de la Toile depuis la fin du match. Alors que l’arbitre venait tout juste de siffler la fin du match, la joie des supporters a transpercé les écrans. Alors que l’Algérie venait de se qualifier à la prochaine étape après une rencontre assez rude.

En outre, parmi ces supporters, il y avait l’incontournable Biyouna. L’héroïne du film de révolution, Dar Sbitar, n’a, en fait, pas pu se retenir. Devant une telle victoire, celle qui a tant donné au Cinéma algérien pleurait à chaudes larmes, avec le drapeau de l’Algérie dans son dos. Comme pour exprimer son amour pour l’Algérie.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes