Algérie : Un budget de 65,5 mds de dinars pour lutter contre le coronavirus

Algérie – Une appréciation monétaire évalue plus de 65 milliards de dinars déployés par l’Etat, pour faire face à la propagation du Coronavirus en Algérie, affirme Benabderrahmane.. 

En effet, le ministre a indiqué dans son intervention, aujourd’hui; au sein de l’assemblée qui l’a réuni avec le Premier ministre; rapporté par l’APS, que 65,53 milliards de dinars ont été déboursés afin de subvenir aux divers besoins qui contribuent dans cette bataille sanitaire , contre le coronavirus en Algérie. Un montant jugé rétroactif de par son incidence sur les prévisions économiques émises par l’Etat. 

Par ailleurs, Aymen Benabderrahmane augure en expliquant que, ce montant colossal fractionné sous diverses formes; permet de répondre à tous les appels de nécessités, lancés par les principaux secteurs d’affronts. A ce titre, 12,64 milliards de dinars, ont été adressés au ministère de la santé; de plus près de 13 milliards déboursés pour les fournitures préventives. 

En outre, le budget comprend notamment les dédommagements, destinés à l’armée blanche mobilisée depuis le début la crise sanitaire; estimé à 16,5 milliards de dinars. En sus, les gardiens de la paix bénéficieront aussi d’une rente fixée à 24,39 milliards de dinars. Quant au ministère de l’Intérieur, des Finances et de la Défense nationale, bénéficient d’un virement supputé à 7,75 milliards de Da. 

Le Coronavirus en Algérie engendre des séquelles économiques indélébiles

D’après, Aymen Benabderrahmane, cette estimation monétaire a pensé à intégrer le profil social. Effectivement, 24,7 milliards de Da attribuée aux familles démunies, afin d’atténuer l’effet déstabilisateur résultant du coronavirus. En sus, les missions de solidarité débutées au mois de Ramadhan portant de cette optique, ont affiché une appréciation dépassant les 20 milliards de dinars Algérien.

De plus, les opérations de rapatriement figurent également sur l’agenda budgétaire. A cet égard 3,32 milliards de Da seront consacrés à cette charge, qui aura à mobiliser le secteur touristique, entre autres, les complexes hôteliers, leurs staffs, ainsi qu’une brigade médicale qualifiée. Sans oublier, les flottes aériennes et maritimes, chargées de cette responsabilité; dont les préparatifs hygiéniques s’avèrent une indispensable fonctionnalité préventive contre le coronavirus.    

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes