Algérie : la BNA accorde des crédits Halal aux professionnels pour l’achat de voitures

Algérie – La Banque nationale d’Algérie (BNA) a annoncé le lancement d’un financement islamique (crédits Halal) destiné aux commerçants et aux entreprises pour l’achat de voitures consacrées à leurs activités. Dzair Daily vous en dit davantage dans cet article du dimanche 5 juin 2022.

La Banque nationale d’Algérie (BNA) a communiqué, jeudi dernier, aux citoyens algériens, le lancement des crédits Halal conformes à la loi islamique pour l’acquisition de voitures neuves ou d’équipements de travail. Le document est rendu public sur la plateforme de l’institution bancaire.

Si toutefois, il convient de rappeler que les crédits bancaires sont interdits par la charia islamique. À cet effet, ce qui distingue ces prêts selon la BNA, c’est que cette dernière effectue l’achat de la voiture neuve et la revend par la suite au client intéressé. Cela sans intérêts et à un prix sur lequel il y a une entente préalable. Cette procédure rend ce mode de financement conforme à ce que stipule la loi islamique. 

Par la même occasion, la BNA a lancé deux nouveaux produits correspondants à la charia islamique. Il s’agit du financement du Hadj, selon le principe du bon prêt islamique. Ainsi, il s’agit de l’investissement dit Mourabaha. Tout en s’accordant à l’avance sur le prix.

Crédits Halal : lancement officiel

D’après ce que rapporte Sayarat Live, la cérémonie du lancement officielle, présidée par le directeur général de la Banque nationale d’Algérie, Mohamed-Lamine Lebbou, s’est déroulée en présence de plusieurs responsables. Rachid Belaid, délégué général de l’Association professionnelle des Banques et Établissements financiers (ABEE), était présent à l’événement.

On retrouve notamment des représentants du Haut Conseil islamique (HCI). Ainsi, des hauts responsables de la banque et des membres de son instance chargée de veiller à la conformité des produits à la jurisprudence islamique, ont rejoint la cérémonie. L’inauguration a eu lieu en présence des médias.

Il est important de rappeler que la BNA a formulé quelques conditions concernant cette offre. Cette dernière ne concerne que les résidents algériens. Elle a précisé que le bénéficiaire doit avoir moins de 70 ans et son revenu doit être de 40.000 DA/mois et plus.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes