Société

Algérie : Le bilan du tremblement de terre dévoilé par la protection civile

3
Algérie bilan tremblement terre
S'abonner :

Algérie – La Protection civile de Mila a recensé dans un bilan provisoire, les dégâts occasionnés par un tremblement de terre ayant frappé la ville.

Dans la matinée du vendredi 7 août 2020, la wilaya de Mila a été frappée par deux secousses telluriques, de 4.9 et de 4.5 sur l’échelle ouverte de Richter. Si fort heureusement les dégâts en pertes humaines se sont avérées inexistantes; quelques dommages matériels ont été dressés dans un bilan de la Protection Civile, indique le site l’Actu Algérie. 

En effet, dans le bilan provisoire déclaré par la Protection civile, plusieurs dégâts matériels ont été remarquées notamment sur les maisons. Nous notons; des fissures dans les piliers et les murs de 16 bâtisses au niveau du vieux quartier de Mila, de 5 maisons en béton à Ksar El Maa; de 50 maisons en béton à Kherba; de 11 maisons à Grarem, ainsi que des fissures sur les murs des communes de Teleghma et Zeghaia.

De plus, deux maisons se sont écroulées dans un quartier de Kherba, une de 5 étages et une autre bâtisse de 4 étages. Les routes n’ont pas non plus été épargnées par les secousses. Avec des fissures dans un périmètre urbain de 500 mètres à Kherba et d’une chute de pierre sur la route nationale n°27 de Grarem, rapporte la même source.

Le président Tebboune prend des mesures pour venir en aide aux habitants de Mila

Le président de la République a demandé au ministre de l’Intérieur, des Collectivités Locales et de l’Aménagement du territoire Kamel Beldjoud; ainsi qu’à la ministre de la Solidarité Kaouter Krikou de se rendre immédiatement sur les lieux de l’incident. Pour suivre de plus près le développement de la situation.

Cela étant, le premier Ministre a quant à lui, rassuré les résidents de Mila. Il aurait affirmé que tous les dégâts occasionnés par les deux secousses; seront indemnisés par le gouvernement. L’État va de ce fait, venir en aide à toute personne dont le domicile a été endommagé. 

Rappelons par ailleurs, qu’une secousse tellurique de 3.4 degrés a été enregistrée par le Centre de Recherche en astronomie astrophysique et géophysique. Cette dernière a été ressentie hier, le jeudi 06 août 2020, au sud de Texenna, à Jijel.

Article recommandé :  Tremblement de terre en Algérie (Mila) : Les précisions de Djerad

Tremblement de terre en Algérie (Mila) : Les précisions de Djerad

Article précédent

Algérie France : « La réécriture commune de l’histoire, n’est pas possible », selon Chikhi

Article suivant

Lire aussi

3 Commentaires

  1. 7 degré

  2. Quelques petits dégâts , vous dites ? Lorsqu’une maison ou une demeure est fissurée , c’est irrécupérable puisque la structure est endommagée. Ce sont les conséquences d’un laisser aller lors des constructions des bâtisses , sans verification, sans contrôle et le tout on s’en sort avec un amas de parpaings qui s’ecroule à la moindre secousse. Les plans sont faux , le ciment et le fer ne répondent pas aux critères normatifs , les architectes et les maçons ne sont que de simples individus au même niveau que leurs manoeuvres. Le système à fait que tout s’achete et tout se vend y compris les diplômes. Et les autorisations de constructions ? Un geste en billets et le tour est joué.
    Tout, absolument tout doit être revu en commençant par ces administrations pourries , ce système d’éducation et de formation où les notes s’achètent ou s’échangent naturellement .
    Mon Dieu , où va cette Algérie ?

  3. C,EST TERRIBLE CE QUE LES GENS ONT VECU A M I L A ,LES MAISONS EVENTRES ,FISSURES,OU CARREMENT INHABITABLES……EN PLUS LE RESEAU PUBLIQUE EST DETERIORE IL FAUT ALLER LES SECOURRIR.ILS SONT DANS LE BESOIN URGENT

Comments are closed.