Algérie

Coronavirus en Algérie : Le bilan s’alourdit ce 26 juillet (Morts, contaminés)

1
Algérie Coronavirus 26 juillet
S'abonner :

Algérie –  Le bilan du Coronavirus en baisse ce 26 juillet. Les autorités ont recensé 593 nouvelles contaminations et 9 décès.

En effet, malgré la baisse, l’Algérie a comptabilisé une aggravation de son bilan du Coronavirus ce 26 juillet. Les autorités de suivi de la pandémie ont décompté pas moins de 593 cas de Contaminations au Coronavirus  (contre 605 la veille) et neuf (9) personnes ont décès (contre 12 la veille), annonce le porte-parole du Comité scientifique, Dr Djamel Fourar.

Ainsi, l’Algérie franchit le seuil des 27000 contaminations, elle comptabilise, à ce jour 27357 cas contaminés au Covid-19 et 1155 morts.

Enfin, quant aux guérisons, nous avons constaté une hausse du nombre de personnes guéries 395 personnes, dont 64 personnes sont en soins intensifs.

Le personnel soignant est plus exposé aux risques de contaminations au Coronavirus que les corps de métiers. D’autant plus que le virus contracté à l’intérieur de l’hôpital est plus virulent en raison du contact constant avec les patients.

Ainsi, le Ministère de la Santé a enregistré plus de 2300 contaminations du personnel hospitalier ainsi que 44 décès. Ce chiffre  montre avec exactitude le danger auquel sont exposés les médecins; les infirmiers et tout le personnel de l’hôpital,

Article recommandé :  Algérie : Le charlatanisme bat son plein à l’heure du Coronavirus

Algérie : La dépréciation du Dinar face à l’Euro et le Dollar se poursuit

Article précédent

Algérie : Lufthansa prévoit la reprise des vols de rapatriement depuis Alger

Article suivant

Lire aussi

S’abonner
Notifier de
guest
1 Commentaire
Anciens
Récents Les + votés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Mellah hocine

Maintenant que les conditions de cette pandémie leur échappe , ils ne parlent plus de personnes guerries grâce au traitement par la chloroquine . Il est , en effet , insensé , dans de telles conditions , de parler de personnes guerries, puisque le corps qui devait nous soigner est touché de plein fouet. Quant au corps qui devait nous protéger , il est carrément absent au même titre que les moyens qui devraient protéger nos soignants. En fait , ou sont tous ces moyens ramenés de Chine et de Russie ? .

Last edited 9 jours il y a by Mellah hocine