Algérie : Bengrina accuse l’entreprise SEAAL de « vider les barrages d’eau » (vidéo)

Algérie – Le président du Mouvement national El Bina, Abdelkader Bengrina, lance des accusations contre l’entreprise SEAAL d’avoir vider les barrages d’eau au profit d’autres pays. Les détails dans cette édition du mercredi 04 août 2021.

En effet, le président du Mouvement national El Bina, Abdelkader Bengrina, fait encore parler de lui, cette fois, en lançant des accusations directes contre l’entreprise publique par actions en Algérie, SEAAL. Au fait, il accuse les anciens dirigeants de la société de « vider les barrages d’eau » de manière intentionnelle.

Dans le détail, le pays traverse cette année une véritable crise d’eau potable, en particulier, durant la saison estivale. Les barrages qui alimentent la capitale en eau sont presque vides et bien en dessous de leurs capacités. De ce fait, les responsables expliquent cette pénurie par la faible pluviométrie de ces trois dernières années.

Cependant, Bengrina explique cette crise autrement. Il a évoqué, tel que diffusé par DZ News, hier, des anciens responsables de cette entreprise. Celle chargée de la gestion des services publics de l’eau et de l’assainissement. Il dit qu’ils y sont pour quelque chose dans ce manque en eau potable, principalement dans la capitale du pays. 

« Le colonialisme français a atteint son but », dénonce Bengrina 

En outre, il est vrai que les coupures d’eau se multiplient sur Alger. De nombreuses régions se trouvent en détresse sans aucune goutte d’eau pendant de longues périodes, allant jusqu’à un (01) mois, parfois plus. De ce fait, les citoyens n’ont pas trouvé d’autres recours, que de manifester pour faire part de leur mécontentement aux autorités compétentes.

Selon le président du Mouvement national El Bina, leurs actes sont tout à fait justifiés et légitimes. Il a expliqué que le colonialisme français est arrivé à ses fins. En sus, il a précisé que des quantités supérieures aux besoins réels sont extraites. Sachant qu’au lieu d’extraire quotidiennement 500.000 m3, une quantité d’un million 200 m3 était extraite.

De ce fait, il a indiqué que les membres de direction de cette entreprise étaient payés à des sommes astronomiques chaque mois. De plus, il estime qu’ils ont contribué dans cet acte parce qu’ils ont conscience que la richesse d’eau fait partie de la sécurité du peuple.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes