Algérie : Vers plus de comptes en devises pour faire de l’inclusion financière

Algérie – Présent face aux sénateurs algériens, ce jeudi 04 février, Aymen Benabderrahmane, le ministre des Finances a fait part de l’état actuel du service bancaire en Algérie, qui est loin d’être en adéquation avec les normes internationales et incite à faciliter et encourager l’ouverture des comptes en devises étrangères. 

En effet, le ministre des Finances a indiqué, devant le Sénat, que la place bancaire algérienne dispose d’environ 1664 agences. Chaque agence permet la couverture de 26 000 habitants, ce qui est très en dessous des normes mondiales, rapporte le média francophone La Patrie News. Puisqu’une seule agence devrait couvrir selon ces normes, 10 000 habitants. 

Le membre du gouvernement a donc appelé les banques algériennes à proposer plusieurs services à faible coût dans le but de capter les sommes d’argent non-bancarisées. L’homme politique a ensuite ajouté que l’ouverture de comptes bancaires en devises étrangères ainsi que l’accès aux crédits devront être « facilitée et encouragée » en Algérie, rapporte la même source. 

Le ministre des Finances a également indiqué que le secteur bancaire algérien doit être renforcé et qu’il mérite; « une réflexion profonde à même de permettre à ce secteur de s’émanciper et d’intégrer les standards internationaux en termes de Gouvernance; de processus de gestion mais aussi et surtout de mobilisation et d’utilisation de l’épargne »

De nouveaux billets bientôt mis en circulation par la Banque d’Algérie 

En effet, la Banque d’Algérie a annoncé ce jeudi 04 février, la mise en circulation d’un nouveau billet de 2000 da; à partir du 15 février prochain. La Banque d’Algérie a également précisé que cette opération vise à mettre fin aux nombreux problèmes de liquidités que connaît le pays, ces derniers mois. 

Le ministre des Finances a aussi assuré que la mise en circulation des nouveaux billets permettra d’identifier les sommes d’argent circulant dans le marché noir. Ces billets seront dans un premier temps distribués en même temps que les anciens. Le gouvernement procédera ensuite à l’échange des anciens billets; après approbation du texte de loi qui fixe la réglementation de distribution des nouveaux billets. 

Pour rappel, la Banque d’Algérie a publié deux textes de loi dans le journal officiel n°5; le premier visant à indiquer les normes de fabrication des billets et le second à fixer les modalités d’identification et de distribution des billets. 

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes