17.9 C
Alger
17.9 C
Alger
lundi, 26 février 2024
- Publicité -
AccueilÉconomieAutomobileAlgérie : La baisse des prix des voitures d’occasion pour bientôt ?

Algérie : La baisse des prix des voitures d’occasion pour bientôt ?

Publié le

- Publicité -

Algérie – Le prix des voitures d’occasion a enregistré une hausse d’environ 20 %. Ce déséquilibre du marché pourrait être absorbé lors de l’entrée en vigueur des nouvelles lois autorisant l’importation de véhicules d’occasions et neuves.

En effet, afin d’acquérir une voiture, le consommateur algérien est contraint d’attendre les premiers quotas d’importation des voitures neuves ; dont l’entrée en vigueur est prévue au plus tard avant la fin de l’année en cours selon une récente déclaration du ministre de l’Industrie.

Cette hausse des prix est due essentiellement au manque de véhicule sur le marché automobile algérien et la baisse du pouvoir d’achat des revenus moyens à cause de la crise sanitaire que traverse le pays.

- Publicité -

Rappelons que ce manque a été provoqué par les scandales de corruption ayant paralysé le secteur du montage automobile en Algérie, ce qui a conduit à la fermeture des principales marques d’automobiles.

Prix de voitures d’occasion : Les courtiers témoignent

Plusieurs nouvelles répandues lors de ces deux dernières semaines sur les médias et les réseaux sociaux, affirment que les prix des voitures d’occasion ont commencé à baisser. Ceci a par ailleurs, coïncidé avec la décision du gouvernement visant à ré-autoriser les concessionnaires automobiles à importer les véhicules neufs, sans qu’un plafond d’importation ne leur soit imposé.

De nombreux courtiers, propriétaires de voitures d’occasion et autres visiteurs du marché en question, ont confirmé que jusqu’à présent les prix n’avaient connu aucune baisse. Cette dernière ne risque pas d’être observée avant longtemps. En tout cas pas avant l’entrée de la première vague d’importation de voitures neuves ; ont indiqué beaucoup d’acteurs proches de cette sphère, très convoitée ces derniers temps.

- Publicité -

Un marché de l’automobile totalement bouleversé 

En effet, depuis le mois de février et avec l’arrivée du Coronavirus, les prix des voitures au niveau du marché d’occasion, ont considérablement augmenté ; a confié Nabil, un habitué du marché automobile de Tidjelabine (Boumerdès). Interrogé par notre source, ce dernier a également fait savoir que les prix des voitures d’occasion ont connu une forte augmentation allant jusqu’à 20 %, par rapport aux prix qui circulaient avant la période susmentionnée.

Cependant, les prix des voitures ne sont pas prêts de relever une baisse. Pas avant le début de l’entrée en vigueur de la disposition d’importation des véhicules neufs, a ajouté l’interlocuteur. Pour lui, même après la mise en application officielle du dispositif cité plus haut ; le retour à la normale des prix des voitures d’occasion sera minime et progressif. Le marché automobile, comme d’autres marchés, est affecté par l’offre et la demande. 

« Si le produit est disponible, les prix sont susceptibles de décroître ; et si l’offre est faible, là les prix s’intensifient d’une manière démesurée », a-t-il expliqué. Pour sa part, Boualïch, un habitué actif sur le marché automobile de Sétif ; a révélé à notre source que certains types de voitures ont connu une hausse plus importante par rapport à d’autres. Il s’agit notamment de celles la destinées à des familles à revenu moyen ; dont la « Picanto de Kia »,  l’« Atos de Hyundai », et la « Logan de Dacia ».

- Publicité -

Derniers articles

- Publicité -

Nos lecteurs ont lu aussi

- Publicité -

A découvrir

- Publicité -
- Publicité -