Devise Algérie

Algérie : Baisse du montant en Devise à déclarer.. La Douane précise

8
montant en devise déclarer
S'abonner :

Algérie – La Direction Générale des Douanes s’est expliquée sur la baisse du montant en devise autorisé sans déclaration auprès des services frontaliers, à l’entrée ou à la sortie du territoire national. Cette revalorisation a été « imposée par la conjoncture financière difficile que traverse le pays ».

Le passage du montant minimum en devise soumis à la déclaration douanière; lorsqu’un voyageur algérien franchit la frontière à l’entrée ou à la sortie, est passé en cinq (5) mois de 5.000 euros, conformément à la LF 2020 à 1.000 euros; ou à son équivalent en devises, dans le cadre de la Loi de Finances Complémentaire 2020.

Les membres de la Commission des Finances et du Budget de l’APN, ont exprimé leur étonnement face à la révision de ce montant minimum en quelques mois. Une telle mesure nuirait « à la crédibilité du pouvoir législatif »; ont-ils déclaré. À cet égard, le Directeur Général (DG) des Douanes, Noureddine Khaldi, a fourni ce 20 mai, quelques explications lors du débat du P-LFC 2020, devant la Commission susmentionnée. 

Selon ses déclarations, rapportées par l’APS; cette révision est intervenue en raison de la conjoncture financière difficile que traverse le pays. « La conjoncture financière actuelle impose un durcissement en matière de circulation des flux financiers en devises »; a avancé le responsable des Douanes, promettant de revoir cette mesure si toutefois à l’avenir, la situation du pays sur le plan économique et financier venait à s’améliorer.

L’augmentation du montant minimum en devises à déclarer a-t-elle porté ses fruits ?

Selon la même source, plusieurs députés ont jugé positif la décision initiale relative à l’augmentation du seuil à 5.000 euros; estimant que celle-ci a évité les désagréments causés aux citoyens Algériens, en leur assurant de couvrir suffisamment leurs besoins en devises, lors de leur séjour à l’étranger. 

Ce rehaussement a également prouvé son efficacité, en particulier, durant ces deux derniers mois, alors que beaucoup d’Algériens sont bloqués dans des pays étrangers. En effet, de nombreux Algériens ayant voyagé avant la suspension du trafic aérien ont pu préservé leur dignité à l’étranger, ont-ils constaté.

De son côté, et dans sa réponse aux députés, le DG des Douanes a reconnu qu’en effet, le seuil de 5.000 euros a été accueilli favorablement par les citoyens. Néanmoins la nouvelle réalité économique du pays ne permet pas de le garder.

Le marché noir des devises pointé du doigt

En conclusion les membres de la Commission ont noté qu’il aurait été plus convenable d’accélérer les réformes bancaires en les modernisant. Ils préconisent à cet effet, de mettre en place des solutions radicales face à l’économie parallèle et au marché informel des devises.

Il convient de souligner que la baisse de la valeur du dinar face à l’Euro et l’érosion des réserves de change de l’Algérie; a sévèrement aggravé le déficit du Dinar Algérien et des devises; favorisant le recours au marché informel des monnaies étrangères. Cette conjoncture économique a poussé, entre autres, le gouvernement à revoir le seuil du montant minimum en devises à déclarer aux frontières.

Article recommandé :  Algérie : Facilitations dans l'ouverture des comptes bancaires devises

Transition énergétique : Voici le classement de l’Algérie en 2020

Article précédent

Algérie : Des taxes sur les voitures de luxe seulement ? La Douane répond

Article suivant

Lire aussi

avatar
8 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
7 Auteurs du commentaire
me touche charafAksilBozscagsAliLaaziz Sahi Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
le plus récent le plus ancien le plus populaire
Notifier de
Mellah hocine
Invité
Mellah hocine

Crise ou pas crise, il existe des Algériens plus Algériens que tous , qui se trimballent avec des malles sans qu’ils ne soient inquiétés. La crise n’est valable que pour l’Algérien lambda qui ne cherche qu’a survivre. Si le montant des devises à été réduit pourquoi on ne révise pas l’allocation voyage à la hausse , car ce n’est pas avec 105 Euros qu’on peut voyager ?.
Lorsque des individus , fussent ils des députés, touchent 35 millions , jamais ils ne peuvent imaginer ce que l’Algérien citoyen peut ressentir de toutes ces mesures qui le concernent.

kad
Invité
kad

C’est complètement débile, nous avons cru que s’en été fini avec la récurrence et le tatonnement. En effet, pour les gens qui rentrent en Algérie tant mieux s’ils font rentrer beaucoup de devise, c’est un fait à l’avantage de notre pays. Quant à ceux qui sortent, ils sortiront avec une somme qui assure quelque peu leur dignité et qui n’émane pas des caisses de l’état, mais plutôt de change parallèle, ce dernier est alimenté surtout par ceux qui envoient à leur parents à partir de l’étranger ainsi que les retraités d’outre-mer. Puisque l’état ne pourvoi qu’une somme ridicule en devise… Lire la suite »

Laaziz Sahi
Invité
Laaziz Sahi

A raison de 132 euros de frais de séjours exigés la loi française tout algérien se voit refoulé d Orly s il présente une réservation d Hotel dépassant 7 jours .

Ali
Invité
Ali

Le montant que le voyageur emporte avec lui,1000 ou 5000 euros,c’est son argent propre,il ne l’a pas échangé à la banque au taux officiel.il n’a pas non plus grignoté dans les reserves de change.Pourquoi donc tout ce cinéma ?

Bozscags
Invité

C’est vraiment du grand n’importe quoi vous ne faites rien pour le citoyen algérien vous votez des lois qui vous arrangent uniquement messieurs et mesdames les députés le citoyen vous vous en foutez comme d’habitude pourquoi avoir touché au 5000 euros pour les redescendre à 1000 euros mais vous vous ne vous gênez pas à vous balader avec beaucoup d’argent en espèces quand vous partez à l’étranger avec votre passeport diplomatique pauvre Algérie.

Aksil
Invité
Aksil

La grande majorité des algériens ne voyagent pas. Ce privilège ne profite qu’aux nantis qui ne connaissent pas la valeur de l’argent et qui se rencontrent évidemment chez les députés, les cadres, les commerçants verreux ainsi que les traficznts de tout bord, et tout le monde le sait.Il serait préférable de réduire ce montznt à 500 euros, seulement pour tous, même les ministres . Aussi il faudrait limiter les importations au strict minom afin que nous c onsommions que nos produits. Pourquoi les kiwis et autres bananes, etc, etc…

me touche charaf
Invité
me touche charaf

salam oualikoum.il y a pas de somme limite puisque il et possible d’ouvrir un compte en devise a la banque extérieure d’Algérie et de tirer sans argent en euro sur le territoire algérien et transfert depuis l’Europe ou orte pays.

me touche charaf
Invité
me touche charaf

salam oualikoum.a quand l’ouverture de plusieurs banque extérieure d’Algérie a Paris et dans dotre ville française et en Europe et au USA et canada et grande Bretagne en appelle sa tiser sa toile .