25.9 C
Alger
25.9 C
Alger
mardi, 18 juin 2024
- Publicité -
AccueilÉconomieAlgérie : Vers une baisse des prix de la viande blanche, assure...

Algérie : Vers une baisse des prix de la viande blanche, assure Boulenouar

Publié le

- Publicité -

Algérie – Le président de l’ANCA a assuré qu’il s’attend à à une baisse du prix de la viande blanche après la décision d’exempter les produits d’alimentation du bétail et de la volaille de la TVA.

En effet, dans un entretien accordé ce dimanche 4 avril au média SabqPress, le Président de l’Association nationale des commerçants et artisans (ANCA), El Hadj Tahar Boulenouar, a assuré qu’une « baisse imminente du prix de la viande blanche est à prévoir en Algérie ».

Selon lui, cette baisse est attendue « suite à la décision prise par les autorités d’exempter toutes les ventes d’orge et de maïs ainsi les produits destinés à l’alimentation du bétail et de la volaille de la taxe à valeur ajoutée (TVA) ».

- Publicité -

| Sujet connexe : Prix de la viande blanche en Algérie : Le ministre de l’Agriculture s’exprime

Dans ce contexte, Boulenouar a expliqué que cette « exemption vise à encourager les éleveurs à augmenter la production et à réduire les nombreux fardeaux qu’ils supportent; ce qui permettra de réduire les prix de la viande durant le mois du Ramadan en Algérie ».

En outre, le président de l’ANCA a révélé que « de nombreux aviculteurs avaient l’intention d’abandonner la profession, tandis que d’autres avaient décidé de réduire la production et le taux d’élevage ». De ce fait, « la décision d’exempter la TVA de l’achat de l’alimentation du bétail et des volailles contribuerait à leur retour dans la profession ».

| Lire aussi : Algérie : « La volaille (poulet) au prix de 320 DA le Kg », rassure Kharroubi

Concernant les prix de la viande en Algérie, El Hadj Tahar Boulenouar a précisé que « la baisse sera observée sans avoir à attendre le prochain cycle de production bénéficiant de l’aliment exempté de la TVA, puisque la simple entrée en vigueur de la décision poussera les aviculteurs à se reprendre leur production ».

- Publicité -

En ce qui concerne le Ramadan, le même orateur a fait savoir « qu’il s’attendait à ce que les prix soit plutôt similaires aux années précédentes »; tout en présidant « une hausse avant le mois et pendant les premiers jours en raison de la forte demande ».

| Sur le même sujet : Hausse du prix du poulet en Algérie : Les précisions de Zebdi (APOCE)

Toutefois, « les prix reviendront à la normale à partir de la deuxième semaine du mois, en particulier pour la viande blanche, pour les légumes, les fruits et même la viande rouge »; a-t-il conclu.

- Publicité -

Derniers articles

- Publicité -

Nos lecteurs ont lu aussi

- Publicité -

A découvrir

- Publicité -
- Publicité -