AccueilÉconomieAutomobileAlgérie Automobile : 4 étapes à suivre pour importer une voiture de...

Algérie Automobile : 4 étapes à suivre pour importer une voiture de moins de 3 ans

Automobile – Dzair Daily vous dévoile dans cette édition les quatre étapes à suivre pour pouvoir importer une voiture de moins de 3 ans en Algérie. Ne ratez pas les lignes qui suivent ce 11 octobre 2022 pour connaître tous les détails.

En effet, depuis que le gouvernement a annoncé qu’il sera désormais possible pour les citoyens d’importer une voiture de moins de 3 ans en Algérie, beaucoup se demandent les étapes qu’il faut suivre. Nous répondrons à toutes ces questions dans ce numéro du mardi 11 octobre 2022 de Dzair Daily.

La nouvelle a ravi de nombreux citoyens, et risque de chambouler le marché de l’automobile en Algérie. Après de nombreuses années de pénurie, les Algériens pourront dorénavant acquérir des véhicules d’occasion via l’importation. C’est en tout cas ce que vient d’annoncer le gouvernement algérien.

Dans le détail, les citoyens désirant importer des véhicules devront suivre certaines démarches. Dans un premier temps, il leur faudra acheter des devises sur le marché parallèle. Puis les déposer sur un compte bancaire. La troisième étape consiste à retirer à la banque le reçu prouvant l’existence du montant sur le compte.

Importation de voitures de moins de 3 ans : les procédures à suivre

Par ailleurs, la dernière étape consiste à retirer la somme de devises déposée à la banque. Et de conserver la preuve du retrait. Cette étape a pour but de démontrer la source des devises. Le marché parallèle n’étant pas une source officielle, le reçu de la banque viendra donc agir en lieu et place. Il s’agit de ce que rapporte le site Awras.

Pour rappel, le président de la République a donné instruction, il y a quelques jours, d’autoriser aux citoyens d’importer des voitures de moins de 3 ans. Il a aussi autorisé les constructeurs à importer et vendre des voitures en Algérie. Tout comme il a ordonné la soumission du cahier des charges des concessionnaires lors du prochain conseil des ministres.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes