20.7 C
Alger
20.7 C
Alger
mardi, 25 juin 2024
- Publicité -
AccueilÉconomieAutomobileAlgérie Auto : 5.000 DA pour cette infraction au Code de la...

Algérie Auto : 5.000 DA pour cette infraction au Code de la route à l’intérieur d’une agglomération

Publié le

- Publicité -

Automobile – La Gendarmerie nationale (GN) a mis en garde les automobilistes contre une infraction au Code de la route souvent commise à l’intérieur d’une agglomération en Algérie. Et qui peut coûter jusqu’à 5.000 DA d’amende. Découvrez tout, ce dimanche 16 avril 2023.

En effet, soucieux de la sécurité des citoyens, les services de la Gendarmerie nationale tentent de prévenir contre les accidents de la route. En plus de pointer du doigt les erreurs souvent commises par les usagers de la route. Cette fois-ci, la GN a mis en garde contre une infraction au Code de la route à l’intérieur d’une agglomération en Algérie. Celle-ci, coûtant jusqu’à 5.000 DA d’amende.

Cela ne peut échapper à personne, mais les règles routières peuvent parfois être enfreintes. Par manque de précaution ou simplement de conscience, certains automobilistes commettent souvent des erreurs. Pour remédier à cela, les services de la GN veillent à alerter l’ensemble des citoyens de ses contraventions routières. Et ce, à travers leur page Facebook « Tariki ».

- Publicité -

Aux dernières nouvelles, le même organisme a mis en garde contre le non-respect du passage piéton dans les voies. Conformément à l’article 38 de la loi n°14-01, le conducteur se voit alors dans l’obligation de céder le passage aux piétons. La violation de cette règle est considérée comme un délit puni par la loi. Entraînant ainsi son auteur à des sanctions.

Non-respect du passage piéton : voici les sanctions appliquées

En effet, par le biais du même communiqué, l’organisme a mis en garde les usagers de la route contre cette contravention. Enfreindre les lois routières, c’est exposer sa vie ainsi que celle des autres en danger. Ainsi, à l’approche des voies réservées aux piétons, le conducteur est appelé à s’assurer qu’il n’y ait pas de passagers avant de dépasser d’autres voitures.

Cela dit, un non-respect de cette règle routière entraînera des sanctions sévères selon la gravité de l’acte. Celle-ci s’élève à une amende minimale de 5.000 DZD, selon l’article 66/D3 de la loi 14-01 modifiée et complétée. Dans ce sens, l’automobiliste doit vérifier que la voie est vide de piétons pour pouvoir passer. Ou encore dépasser les voitures devant lui.

- Publicité -

Derniers articles

- Publicité -

Nos lecteurs ont lu aussi

- Publicité -

A découvrir

- Publicité -
- Publicité -