AccueilÉconomieVotre ArgentAlgérie : « Augmenter le pouvoir d’achat », Djerad dévoile ses objectifs

Algérie : « Augmenter le pouvoir d’achat », Djerad dévoile ses objectifs

AlgérieÀ l’occasion du 1er mai 2021, fête du travail, le Premier Ministre, Abdelaziz Djerad, a affirmé qu’il s’attellerait à faire le maximum pour mettre en place des réformes et améliorer le pouvoir d’achat du citoyen Algérien. 

Le 1er mai de chaque année le monde entier célèbre la journée internationale des travailleurs. Mais depuis l’année dernière, cet événement se déroule dans un contexte particulier dû à la crise sanitaire du nouveau Coronavirus. En dépit de cette conjoncture défavorable, Abdelaziz Djerad a tenu à rendre un vibrant hommage à tous les actifs en Algérie et les rassurer quant à la dégradation actuelle du pouvoir d’achat.

Dans un message publié, ce samedi, sur sa page Facebook, le Premier Ministre s’est adressé à l’ensemble de la population, à cette heureuse occasion. Il a ainsi rendu grâce aux travailleurs et travailleuses pour les efforts déployés jusqu’ici et leur contribution au développement socio-économique du pays. « Malgré les circonstances difficiles », souligne-t-il d’emblée. 

Fête du travail : Le Premier Ministre soulève la question du pouvoir d’achat

Dans le même volet, le membre du gouvernement a vivement salué l’engagement patriotique dont font preuve les salariés. Tous secteurs d’activités confondus ! « Je vous adresse mes très sincères et cordiales félicitations. Je salue votre implication sans faille en vue d’une croissance économique ». C’est effectivement ce qu’on peut lire sur la publication en question. 

Abdelaziz Djerad a ainsi profiter de cette occurrence pour réaffirmer ses engagements et objectifs escomptés. Il a alors promis aux citoyens qu’il continuerait d’agir pour assurer la préservation de la qualité de vie. « Notre but est d’améliorer le pouvoir d’achat des travailleurs, nonobstant les défis économiques auxquels nous sommes confrontés », conclut-il en effet. 

Il sied de noter que le pouvoir d’achat constitue une préoccupation majeure. Cela dès la mise en place de la dévaluation du dinar, planifiée dans la loi de finances 2021. Depuis plusieurs mois, les prix des denrées alimentaires enregistrent leur plus forte hausse. Cette augmentation de l’inflation grignote ainsi les dépenses des ménages algériens sous l’impulsion du sucre ou encore des huiles végétaux.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes