22.9 C
Alger
22.9 C
Alger
mercredi, 19 juin 2024
- Publicité -
AccueilÉconomieL'Algérie attire de grandes sociétés étrangères par sa nouvelle loi sur l'investissement

L’Algérie attire de grandes sociétés étrangères par sa nouvelle loi sur l’investissement

Publié le

- Publicité -

Actualité – Un signe positif pour le développement de l’économie nationale ! L’univers entrepreneurial algérien suscite un intérêt grandissant émanant des sociétés issues de différents pays depuis la mise en vigueur, au sein de l’Algérie, de la nouvelle loi sur l’investissement. 

Des sociétés et des hommes d’affaires internationaux porteurs de projets d’envergure ont dans la ligne de mire le marché des entreprises de l’Algérie suite à l’instauration du nouveau cadre législatif (loi) d’incitation à l’investissement. C’est en effet ce qu’a indiqué le secrétaire général du ministère de l’Industrie, Salah Eddine Belbrik. 

Une annonce qu’il a faite ce lundi lors d’une rencontre organisée par la Chambre algéro-allemande d’industrie et de commerce, AHK Algérie. Il s’agit là de ce que rapporte le média généraliste arabophone Echaab dz. L’information que nous reprenons pour vous, ce mercredi 22 février 2023, paraît dans son édition d’hier. 

- Publicité -

Selon le même responsable, un grand nombre d’entreprises étrangères manifestent actuellement le désir d’investir au sein du territoire algérien. « De nombreuses sociétés importantes veulent se délocaliser en Algérie », a-t-il en effet déclaré. Le reste des détails est à découvrir dans la deuxième partie du présent article. Ça se passe juste ci-dessous. 

L’Algérie, le nouvel eldorado des investisseurs du monde entier 

Le plus grand pays d’Afrique se voit être une véritable course pour prendre les clefs d’une partie prometteuse des secteurs d’activité. Une nouvelle aubaine pour les entrepreneurs étrangers qui sont effectivement nombreux à voir l’Algérie comme une terre promise pour le renforcement de leur business.

Il s’agit ainsi d’investisseurs originaires de divers coins de la planète. Soit notamment l’Europe, la Malaisie, la Turquie ou encore la Chine. Il est question de ce qu’a en outre souligné le membre du département d’Ahmed Zeghdar.

- Publicité -

« Toutes les conditions sont réunies pour que les entreprises algériennes et étrangères collaborent. Les collaborations devront permettre d’exploiter l’ensemble des potentialités et des qualités dont jouit l’Algérie ». C’est ce qu’a par ailleurs assuré le même responsable.

- Publicité -

Derniers articles

- Publicité -

Nos lecteurs ont lu aussi

- Publicité -

A découvrir

- Publicité -
- Publicité -