AccueilActualitéAlgérieAlgérie : Arrestation de Rebouh Haddad, le frère de Ali Haddad

Algérie : Arrestation de Rebouh Haddad, le frère de Ali Haddad

Algérie – Le frère du PDG du groupe ETRHB, a été interpellé ce 29 février par les services de sécurité, dans le cadre des enquêtes judiciaires en cours.

En effet, selon des sources médiatiques concordantes, Rebouh Haddad, frère de l’ex-patron du FCE et PDG de l’ETRHB Ali Haddad a été arrêté ce samedi 29 février, par les services de sécurité, dans le cadre d’une enquête en cours, en rapport avec les affaires de corruption qui ont éclaboussé son frère, en détention au centre pénitencier d’El Harrach, et poursuivi dans de nombreuses affaires liées à la corruption.

Faisant l’objet d’une ISTN (Interdiction de quitter le territoire national), l’ancien président de l’USMA et ex-vice-président de la fédération algérienne de football (FAF) Rebouh Haddad, a été déjà entendu par la brigade de recherche de la gendarmerie nationale de Bab Jdid, aux côtés de Mohamed Bairi, patron du groupe Iveco, ainsi que Billel Tahkout, fils du patron du groupe Cima Motors, Mahieddine Tahkout, tous placés en détention à El Harrach.

Ali Haddad au cœur de la tourmente

Condamné à deux reprises outre le scandale ETRHB, l’ex-propriétaire de ce groupe, Ali Haddad s’est vu infliger le 10 Décembre dernier une peine de 7 ans de prison ferme assortie d’une amende de 500.000 DA, dans le cadre du dossier du montage automobile et le financement occulte de la campagne électorale du 5ème mandant du président déchu Abdelaziz Bouteflika.

Dans la foulée, Haddad a été également condamné par le tribunal de Bir Mourad Rais en juin 2019, à 6 mois de prison ferme assortie de 50.000 DA pour « faux et usage de faux » dans l’affaire des « 2 passeports ».

Par ailleurs, Haddad a vu 11% des actifs financiers détenus chez l’entreprise Fertial, saisis par la banque française BNP Paribas. Quelques jours plus tard 200 conteneurs « surfacturés » lui appartenant ont été saisis par les services des douanes au niveau du port d’Oran.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici