AccueilActualitéAlgérie : après KPMG et Ernst & Young, Deloitte ferme

Algérie : après KPMG et Ernst & Young, Deloitte ferme

Algérie – Peu de temps après la suspension des deux grands KPMG et EY (Ernst & Young), voilà que c’est au tour de Deloitte qui ferme ses portes en Algérie. On vous en dit plus, dans les prochaines lignes de cet article du 27 février 2022.

Cela fait à peine quelque jours que les autorités algériennes ont suspendu les activités de deux des plus grands cabinets de consulting. Désormais, un autre cabinet exerçant la même activité subit le même sort. Il est question de Deloitte qui ferme ses portes en Algérie, après KPMG et EY ( Ernst & Young).

En effet, le ministère du Commerce, à sa tête Kamel Rezig, a annoncé la suspension de la Sarl Deloitte Algérie. Cela, après que les autorités concernées ont procédé à la fermeture des locaux de ce cabinet international. Et ce, à la date du dimanche 27 février, selon ce que rapporte le site La Patrie News.

Dans le détail, ce sont les services compétents du ministère du Commerce qui ont déclaré la cessation des activités de ce bureau de conseil. De ce fait, Deloitte Algérie sera suspendu pour une durée de soixante (60) jours. Soit, deux (02) mois à compter d’aujourd’hui dimanche. 

Cabinets de consulting en Algérie : le département de Rezig mène l’offensive 

À cet égard, les derniers jours ont témoigné de la fermeture de géants internationaux d’audit-conseil sur le sol algérien. Autrement dit, les cabinets de KPMG ainsi que Ernst & Young ont, tous les deux, fait l’objet d’une suspension. Et ce, pour une durée égale à celle prononcée à l’encontre de Deloitte Algérie. Soit, une période de deux (02) mois.

Dans ce contexte, le premier responsable du secteur du Commerce, Kamel Rezig, a apporté plus de précisions. Ainsi, il a divulgué que les autorités algériennes ont entamé une campagne de vérification et de contrôle. Cela, depuis l’année 2020. En sus, Rezig a souligné que cette dernière s’est concentrée sur un nombre de bureaux de consulting en Algérie.

Ainsi, la Sarl Deloitte Algérie ne fait que rejoindre la liste déjà ouverte des cabinets internationaux. Plus particulièrement, ceux dont les activités sont suspendues. Cela, après la fermeture des deux (02) cabinets géants, rappelons-le encore, KPMG et Ernst & Young.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes