AccueilÉconomieVotre ArgentAlgérie : à l’approche du Mawlid Nabawi 2022, les prix du poulet...

Algérie : à l’approche du Mawlid Nabawi 2022, les prix du poulet s’envolent

Algérie –  À l’approche de la fête religieuse du Mawlid  Nabawi 2022, les prix du poulet flambent. Dzair Daily vous en dit plus dans la suite de cette édition du lundi 26 septembre 2022.

En effet, les prix du poulet connaissent une augmentation conséquente, à quelque jours à peine de la fête religieuse du Mawlid nabawi en Algérie. Alors que les tarifs des viandes blanches s’étaient apaisés vers la fin de l’été, les voilà qui repartent de plus belle. Il s’agit de ce que rapporte le quotidien L’Expression, dans son édition d’aujourd’hui.

Le kilogramme de viande blanche ne descend plus au-dessous du seuil des 400 dinars. Au grand dam des citoyens, qui n’ont plus vers quoi se rabattre. Car les volailles étaient autrefois les seules viandes abordables aux petites bourses. Elles sont désormais un produit de luxe, au même titre que les viandes rouges.

Il faut dire que le portefeuille du citoyen est mis à rude épreuve cette année. Les prix de tous les produits de consommation ont flambé, en témoignent les records atteints par la pomme de terre il y a quelques mois. La surface allouée à la culture de la pomme de terre a été décuplée en Algérie. Cela a permis en conséquence de produire des quantités conséquentes, et par là même de baisser les prix.

Algérie : des prix élevés malgré les récoltes abondantes

Dans le détail, plus de 5 millions de tonnes de pomme de terre ont été produites dernièrement. Il en est de même pour la tomate, qui a vu son taux de productivité décuplé cette année. Cependant, cette abondance ne se fait cependant pas ressentir sur les prix. Ces derniers que les citoyens jugent toujours élevés. La tomate, à titre d’exemple, est affichée entre 40 et 70 dinars le kilogramme.

Pour rappel, l’Algérie maintient ses efforts pour atteindre les 7 milliards de dollars d’exportation hors hydrocarbures. Et c’est ainsi que la filière des céréales a dégagé une production de 41 millions de quintaux cette année. Alors qu’en 2021, cette production n’avait pas dépassé les 27,6 millions de quintaux.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes