Algérie : appel à réviser la bourse scolaire à l’approche de la rentrée 2022 – 2023

Algérie – Les associations de parents d’élèves et de protection des consommateurs, en Algérie, appellent à la révision de la bourse scolaire avant la prochaine rentrée. Dzair Daily expose pour vous plus de détails dans l’édition de ce mercredi, 3 août 2022.

Les prix des fournitures scolaires ont augmenté d’une façon terrible ces dernières années et dépassent la capacité des familles algériennes. C’est donc pour cela que les associations appellent à la révision de la bourse scolaire, en Algérie, avant la rentrée 2022 – 2023. Il s’agit là de ce que rapporte Echorouk dans son reportage.

En effet, le président de l’association de protection et d’orientation des consommateurs (APOCE), Mustapha Zebdi, appelle les autorités à réviser la bourse familiale. Ainsi que la bourse scolaire. Selon lui, ces dernières ne valent rien. C’est donc pour cela qu’il devient primordial de les augmenter. 

Cela, à cause de la hausse, sans précédent, des prix des affaires scolaires cette année. Ce n’est pas tout ! Ce même interlocuteur souligne l’importance de s’investir dans ce domaine. Par ailleurs, une membre de l’association nationale des parents d’élèves (ANPE) a accueilli favorablement cette perspective. 

Selon elle, c’est une nécessité absolue. Cette augmentation couvrira les besoins des élèves. Surtout après l’augmentation des prix et la baisse du pouvoir d’achat en Algérie. En outre, la bourse, précise-t-elle, doit être remise avant la rentrée scolaire. 

Rentrée scolaire 2022 – 2023 : préparation des marchés de la rahma 

Pendant de nombreuses années, la bourse de scolarisation n’a pas changé en faveur des élèves. Et ce, malgré le changement de nombreuses circonstances et facteurs. Notamment, la baisse de la valeur du dinar et l’inflation des prix. Il convient de noter que les prix des fournitures scolaires ont augmenté de 150 % à 250 %. 

À cet effet, le ministre du Commerce et de la Promotion des exportations, Kamel Rezig, décide d’intervenir. Il prévoit la mise en place des marchés de la rahma pour faciliter la vente des affaires scolaires en Algérie. Et ce, à travers tout le pays, en vue d’assurer la prochaine rentrée scolaire dans de bonnes conditions. 

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes