Votre Argent

Algérie : Appel à augmenter le salaire minimum à 40.000 DA (SNMG)

2
Salaire minimum algérie 2020 snmg
S'abonner :

Algérie – Achour Telli, SG de la Fntieg s’enquiert du pouvoir d’achat des Algériens et estime à travers l’étude « Coût de la vie », que le salaire minimum (SNMG) devrait être autour des 40.000 dinars algériens.

L’inflation qui a marqué l’Algérie depuis quelques années a altéré défavorablement les catégories moyennes de la société. Une hausse excessive sur les prix de la majorité des produits qui dure depuis janvier 2017 et qui ne cesse de croître, influant directement sur le pouvoir d’achat du consommateur Algérien, qui peine à terminer ses fins de mois.

Une étude intitulée “Coût de la vie” menée par la Fédération Nationale des Travailleurs des Industries Électriques et Gazières (Fntieg), et révélée par son secrétaire général, Achour Telli, s’est intéressée de très près au pouvoir d’achat depuis 3 ans en se basant sur un budget d’une famille de 7 personnes, et détaillée dans un article paru ce 19 février sur le quotidien Liberté.

Ainsi, l’expertise s’est appuyé sur plusieurs axes de dépenses mensuelles. L’alimentation représente 51% de la consommation mensuelle atteignant les 38.112 DA en 2019, alors qu’en 2018 et 2017 elle arrivait à 26.790 DA et 24.970 DA respectivement. Quant aux dépenses liées au logement (15%), elles sont arrivées à 10.800 DA en 2019. De plus, l’habillement, le transport, les loisirs et diverses autres extras, amassent un total de 75.348 DA en 2019 contre 53.800 DA en 2017 et 57.991 DA en 2018.

Les résultats de l’étude sont clairs. Pour que le citoyen Algérien puisse terminer ses fins de mois sans difficultés et vivre dans la dignité, le salaire national minimum garanti (SNMG), devrait s’élever à 40.000 DA contre 18.000 DA actuellement, a clarifié le SG de la Fédération, Achour Telli.

Vers une hausse conséquente du SNMG en 2020 ?

« Si la courbe des prix des produits alimentaires très prisés a suivi une tendance haussière, celle des salaires, en revanche, a stagné depuis 2012 », a dénoté Telli. Cette situation place l’Algérie 12ème au classement des salaires dans les pays arabes avec une moyenne de 293 dollars, contrairement à un SNMG variant entre 286 à 1.500 euros en Europe.

Rappelons à cet égard que lors d’un récent entretien accordé au quotidien El Watan le 06 Février dernier, le syndicaliste algérien et consultant en questions sociales Noureddine Bouderba, a fait savoir que « les salaires en Algérie sont les plus bas dans le bassin méditerranéen », appelant à cet effet, les autorités à revoir le salaire à la hausse.

Conscient de l’ampleur que prend cette confusion sociale, le gouvernement s’engage à revaloriser le SNMG. À ce propos, le plan d’action du nouvel exécutif présenté le 11 février dernier par le premier ministre Abdelaziz Djerad auprès des membres de l’APN, a confirmé la révision du salaire national minimum garanti (SNMG), qui se fera après consultation des partenaires sociaux.

Egalement, Djerad a précisé que cette nouvelle politique salariale vient consolider l’objectif du gouvernement à garantir un revenu décent afin de rehausser le pouvoir d’achats du consommateur Algérien et renforcer le statut social et économique du pays. Si le gouvernement s’engage dans ce sens, les Algériens verront certainement la base légale de leur salaire augmenter avant la fin 2020.

Article recommandé :  Algérie : Voici les conditions pour bénéficier de l’aide à 30.000 dinars

Algérie : Chakib Khelil et Amar Ghoul devant la Cour suprême

Article précédent

Hirak en Algérie : Tebboune décrète le 22 février « journée nationale »

Article suivant

Lire aussi

2 Commentaires

  1. Mr. TELLI VS ETES LE PRODUIT DE TON SIDEK SAID UGTA ! ALORS POUQUOI TU VEUX SUR LE WAGON DU TRAIN EN MARCHE OU TU VEUX TE REFAIRE UNE VIRGINITÉ MAINTENANT. CACHEZ-VOUS ET C MIEUX POUR LE PAYSAGE.

  2. Il serait encore inférieur à celui des marocains mais il y a 3 smics au Maroc
    Celui de l agriculture vas passer de 1800 a 2200 dirhams en 3 ans ,la phase 2 est pour janvier prochain
    Celui dans le privé hors agriculture vas passer 2570 a 3000 sur la même période et il est déjà a 2680 x20=53200 dinars du Tebboune
    Celui du secteur est le plus élevé
    Il vas passer de 3000 a 3500 dirhams de janvier 2019 a janvier 2021 ,il est actuellement a 3200 x20= 64000 dinars du Tebboune d Algérie pour saoudi boule à baise .je ne vous aime pas mais les Algeriens refusent de débattre publiquement en commençant par la destruction de Carthage et des serviteurs des amis de Constantin et Augustin jusqu’ a la trahison de l Iran pour manger des bananes et des lezards car il faut oublier la viande le poisson et les fruits en Algérie.
    Il n’y a que l batata

Comments are closed.