AccueilSociété et CultureSociétéAlgérie : l’APOCE met en garde contre la commercialisation de la viande...

Algérie : l’APOCE met en garde contre la commercialisation de la viande de chat

Algérie – À travers un communiqué, l’APOCE a lancé une alerte concernant la vente de la viande de chat dans les boucheries en Algérie. Les détails, nous les exposons pour vous dans la suite de ce nouvel article.

Effectivement, la sensibilisation du consommateur figure parmi les missions axiales de l’Association algérienne de protection et d’orientation du consommateur et son environnement. Celle-ci vise essentiellement à assurer son intérêt. Dans cette optique, l’APOCE a publié une mise en garde contre la commercialisation de la viande de chat dans les boucheries en Algérie.

Si vous souhaitez en savoir plus, nous vous invitons à lire l’intégralité de ce passage du dimanche 15 janvier 2023. En effet, certains bouchers, avides de profits, n’hésitent pas à tromper les consommateurs sur le produit proposé. Mettant, de ce fait, leur santé en danger. Ainsi, après la commercialisation de viande d’âne, le tour est à présent venu pour celle des chats. Et c’est la wilaya de Constantine qui en a fait les frais. 

De la viande de chat commercialisée à Constantine

Nouveau scandale sanitaire ! Effectivement, la ville des ponts suspendus est prise pour cible par des commerçants malhonnêtes. Souhaitant maximiser leurs profits au détriment de la santé de leurs clients, ils commercialisent la viande de chat et la font passer pour de la viande de lapin. Ce trafic constitue, alors, un marché juteux pour les vendeurs de chats qui ont en fait leur petit commerce.

Compte tenu de cette situation, l’APOCE a réagi. Elle a appelé les bouchers à garder la tête et la queue du lapin. Et ce afin de pouvoir distinguer la viande de cet animal lagomorphe de celle des chats. 

En outre, l’organisation présidée par Mustapha Zebdi a appelé les habitants de Constantine de s’assurer d’acheter la viande de l’espèce sus-citée avec la tête. Et ce, afin d’éviter de tomber dans le piège des commerçants malhonnêtes. Il s’agit de ce qui ressort du communiqué rendu public sur la page Facebook de l’organisme susmentionné.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici