20.9 C
Alger
20.9 C
Alger
dimanche, 12 mai 2024
- Publicité -
AccueilÉconomieAutomobileAlgérie : l’APOCE s'exprime sur les voitures « en vente au prix...

Algérie : l’APOCE s’exprime sur les voitures « en vente au prix de 90 millions »

Publié le

- Publicité -

Automobile – Des échos sur un prix des voitures se situant à 90 millions en Algérie se font entendre ces jours-ci et poussent l’Apoce à réagir. En effet, le président de l’Association de Protection et d’Orientation du Consommateur et de son Environnement (APOCE) a choisi de prendre la parole. 

Mustapha Zebdi a accordé un entretien au média en ligne Dz News. Le patron de l’Apoce s’est donc exprimé sur les prix des voitures importées en Algérie. Et sur les questionnements qui s’y rapportent. Selon lui, il est impossible de vendre ces véhicules à 90 millions de centimes sur le marché algérien. Il a expliqué ce qui rend irréalisable une chose pareille. C’est, dit-il, le faible niveau de la valeur du dinar devant les devises fortes.

En revanche, le premier responsable de l’Apoce a précisé que les prix excessifs et injustifiés des voitures pratiqués jusque-là ne seront plus d’actualité. Il parle en particulier ici des voitures qui seront importées très bientôt dans notre pays. Le même intervenant a tenu à rassurer les consommateurs quant à la surveillance de ce secteur.

- Publicité -

De plus, Mustapha Zebdi a aussi indiqué de quoi dépendent les prix des voitures. D’après lui, ceux-ci reposent sur “la quantité importée avec un tarif fixe”. D’autre part, il a tenu à préciser que les particuliers algériens seront en mesure d’acquérir des véhicules d’occasion à l’extérieur du pays à des prix abordables et appropriés.

Cela veut dire que les tarifs des voitures issues de l’importation seront basés sur leurs coûts. Telle chose rendra leurs prix sur le marché automobile algérien quasiment conformes à leurs prix sur le marché mondial.

Contrôler, mais pourquoi ?

“Des mesures et des dispositifs de surveillance sont établis”, affirme donc Mustapha Zebdi. L’objectif recherché par là consiste à contrôler de façon stricte cette activité d’importation et de commercialisation de voitures en Algérie. Le même orateur a présenté deux bénéfices majeurs que visent à réaliser l’instauration du contrôle en question ?

- Publicité -

D’une part, cette solution est bénéfique, car elle permettra de garantir aux citoyens algériens l’achat de voitures à des prix abordables. D’autre part, un tel dispositif de surveillance amoindrira le risque de tomber dans le piège des fausses annonces. Celles-ci sont publiées par des arnaqueurs.

- Publicité -

Derniers articles

- Publicité -

Nos lecteurs ont lu aussi

- Publicité -

A découvrir

- Publicité -
- Publicité -