19.9 C
Alger
19.9 C
Alger
lundi, 15 juillet 2024
- Publicité -
AccueilÉconomieAutomobileAlgérie automobile : L’APOCE détaille ses propositions pour lutter contre la spéculation

Algérie automobile : L’APOCE détaille ses propositions pour lutter contre la spéculation

Publié le

- Publicité -

Algérie – Suite aux directives du gouvernement visant à préserver le secteur automobile, l’APOCE a formulé trois propositions pour éradiquer la spéculation dans la vente de voitures neuves. Les détails sont à découvrir dans cette édition du mercredi 6 septembre 2023.

En effet, pour protéger le marché automobile des potentiels dangers, le gouvernement algérien s’engage fermement à défendre les droits des consommateurs. Par ailleurs, l’Association de Protection et d’Orientation du Consommateur et de son Environnement (APOCE) a suggéré trois mesures pour mettre fin à toute forme de spéculation sur le marché automobile en Algérie.

- Publicité -

C’est via une publication sur Facebook que l’organisme a fait part de ses propositions. Mustapha Zebdi, à la tête de cette organisation, les a présentées aux autorités publiques dans le but de mettre fin à la spéculation. Selon lui, l’objectif est de contrer la commercialisation des véhicules neufs par des intermédiaires.

Zebdi a mis en avant la nécessité de garantir les droits des futurs acheteurs face aux pratiques non conformes aux normes commerciales. Il a en outre appelé les autorités compétentes à réviser la législation relative à la protection des consommateurs, de manière à leur permettre de porter plainte même en l’absence du citoyen concerné.

Lutte contre la spéculation : l’APOCE dévoile ses suggestions

Au sein de cette même communication, l’Association a exposé ses idées pour éliminer la spéculation par les courtiers de voitures neuves. Parmi ses principales suggestions, l’APOCE recommande d’interdire la revente d’un véhicule neuf pendant une période de 18 mois après son achat. Cette mesure vise à réduire l’impact des intermédiaires sur le processus de vente.

- Publicité -

Quant à la deuxième proposition, elle suggère de limiter la vente exclusive de voitures neuves aux seuls concessionnaires officiels de la marque. Cela reviendrait à donner le droit aux agents automobiles de vendre les voitures neuves de la marque sans intervention d’acteurs externes. Pour cela, l’APOCE veut garantir une disponibilité suffisante de voitures sur le marché automobile national.

- Publicité -

Derniers articles

- Publicité -

Nos lecteurs ont lu aussi

- Publicité -

A découvrir

- Publicité -
- Publicité -