Algérie : Andy Delort parle des religions, de l’Islam et des musulmans

Foot – Attaquant de l’équipe d’Algérie et champion d’Afrique en titre, Andy Delort le répète à l’envi : c’est une personne fascinée par les préceptes de sainteté de l’Islam qui orientent toute la conduite des musulmans. Une fois encore, le natif de Sète raconte comment son rapport à la religion musulmane l’apaise.

Le rôle du football dépasse celui d’une simple discipline sportive. Il a une dimension sociale spéciale. Le ballon rond a réussi à ouvrir les portes que l’école et la cellule familiale ne parviennent souvent même pas à atteindre : faire jouer toutes les croyances et les ethnies sur un seul terrain. Une éducation et une intégration des religions, entre autres l’Islam, par le sport sur lesquelles le numéro 15 de l’équipe d’Algérie, Andy Delort, a accepté de revenir. 

Aujourd’hui âgé de 29 ans, le joyau de la Paillade est très vite devenu l’un des plus grands attaquants des cinq prestigieux championnats européens. Sacré meilleur buteur et passeur africain en mai dernier, Andy Delort peut se targuer d’être entouré d’une cellule supportrice forte et de l’entourage des Verts. Discret sur sa foi, l’atout offensif du MHSC reconnaît que son arrivée en Algérie lui a permis de donner un sens à sa vie. 

« J’aime les musulmans parce que je sens que leur vie est parfaite en tout, organisée et non aléatoire ». C’est ce qu’a déclaré le jeune Montpelliérain. Il s’est exprimé dans les colonnes du quotidien spécialisé Fennec Football. S’il n’a jamais ouvertement exprimé son appartenance religieuse, Andy Delort n’hésite jamais à se poser en défenseur de tout musulman opprimé. Il est un véritable levier de lutte contre l’islamophobie en France. 

Andy Delort s’intéresse beaucoup à l’Islam ! 

Toujours sur un ton respectueux et civilisé, le Franco-Algérien a ainsi évoqué ses affinités avec les musulmans. Au-delà de l’aspect fraternel, il se dit adhérent aux mêmes principes et valeurs que les leurs. À savoir, la paix, le respect d’autrui, la tolérance et la coexistence pacifique. Andy Delort trouve entière satisfaction d’écouter les versets coraniques. « Je connais beaucoup de choses sur la religion de l’Islam ». 

Il s’agit là de ce qu’a en outre confié celui qui a vécu son enfance à Sète. Et de conclure : « Il y a un temps pour la prière et un temps pour lire le Coran. J’ai écouté le Coran ». Visiblement, la machine à buts de Ligue 1 s’y connaît aussi bien en football qu’en religion. Loin des fois religieuses, il convient de rappeler qu’Andy Delort est susceptible de résilier son bail avec le Montpellier HSC.

Sous contrat jusqu’en 2024, il aurait manifesté son souhait de quitter la Paillade. Cela à un peu moins de deux semaines de la fin du mercato. Si l’on se réfère aux rapports du journal quotidien sportif, L’Équipe, l’international algérien aurait rencontré sa direction pour discuter de son avenir. Il serait sous le viseur de plusieurs clubs, à commencer par l’OGC Nice. Le Gym préparerait son assaut final en vue de convaincre le MHSC de le lui vendre.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes