AccueilÉconomieVotre ArgentAlgérie : l'Allocation chômage est fixée à 13.000 dinars et sera versée...

Algérie : l’Allocation chômage est fixée à 13.000 dinars et sera versée dès mars, révèle Tebboune

Algérie – Le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, a révélé qu’une allocation chômage sera accordée aux jeunes dès mars prochain. Ce mercredi, le 16 février 2022, nous vous révélons les détails dans les lignes ci-dessous.

En effet, Abdelmadjid Tebboune vient d’annoncer qu’une allocation chômage sera octroyée, en Algérie, à partir du mois prochain, soit mars 2022. Cette révélation a été faite, hier le 15 février 2022, lors de son entrevue régulière avec les représentants de la presse nationale. La télévision publique a diffusé des extraits de cette rencontre.

Conformément à ce qui a été relaté par Echorouk News TV, sur sa page Facebook officielle, les bénéficiaires de l’indemnité de l’assurance chômage pourront toucher une somme mensuelle de treize mille (13.000) dinars. Il s’agit bien d’un présalaire au profit des jeunes chercheurs d’emploi. Ce dernier leur sera accordé dès mars prochain. Sachant que, le salaire minimum (SMIG) en Algérie est fixé à vingt mille dinars (20.000). 

allocation algérie chômage tebboune

Effectivement, une allocation chômage, sera accordée aux jeunes citoyens algériens demandeurs de travail. Celle-ci est considérée comme un soutien gouvernemental pour répondre à leurs besoins. Étant donné que le chômage est une inactivité forcée des personnes privées d’emploi en âge de travailler. 

Algérie : les bénéficiaires de l’allocation chômage bénéficient d’une couverture médicale

En outre, lors de son discours, Abdelmadjid Tebboune a annoncé l’accord d’une couverture sanitaire. Cela, en plus de l’allocation chômage. Ce sera à partir du même mois. Sachant qu’il y a six cent vingt mille (620.000) chômeurs inscrits dans les bureaux de l’emploi. Ainsi, cent quatre-vingts milles (180.000) jeunes en attente de l’insertion. Ces derniers auront droit à des contrats de longues durées jusqu’à leur intégration. 

Par ailleurs, le président de la République a dévoilé également la création d’environ cinq cent vingt milles (520.000) emplois. Il s’agit d’une procédure qui sera mise en en œuvre à la suite de la création de quatre cents (400) nouveaux établissements. Parmi eux, quinze (15) sociétés ont déjà commencé le travail. Sachant que, le nombre total est de neuf cent sept ( 907) établissements, y compris les petites entreprises et celles du domaine agricole. 

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes