Économie

Algérie : Aides bancaires et fiscales pour les entreprises ANSEJ

0
Algérie bancaires fiscales ANSEJ
S'abonner :

Algérie – Le ministre des Finances a décidé de venir en aide aux entreprises de l’Ansej grâce à un rééchelonnement des dettes et des soutiens bancaires et fiscales. 

Étant donné la crise sanitaire actuelle, qui a vraisemblablement mis à genoux de nombreux secteurs économiques; le ministre des Finances Aymen Benabderahmane a annoncé, le jeudi 30 juillet 2020; une prise de nouvelles mesures visant à aider les micros entreprises ainsi que les entreprises financées par l’Ansej. 

Pour ce faire, le ministère des Finances  en Algérie a décidé d’octroyer des soutiens bancaires et fiscales aux entreprises Ansej. Quant aux poursuites judiciaires à l’instar des amendes ou autre pénalités, elles seront suspendues jusqu’au 31 décembre 2021, rapporte le site d’information El Khabar. 

Par ailleurs, concernant les détails sur les nouvelles démarches prises par le ministère des Finances; les entreprises seront traitées au cas par cas, selon leurs problèmes; bancaires, fiscales et juridiques. L’État s’engage à réduire le montant des échéances fiscales, avec une baisse de 100% sur les intérêts. Il prolongera également la durée du remboursement, au lieu des trois (03) ans habituelles;  ils auront un allongement de deux (02) ans, soit une durée de cinq (05) ans, a indiqué le site Algérie Éco

Enfin, le ministre délégué chargé des incubateurs auprès du ministre de la Micro entreprise; a également déclaré que les entreprises de l’Ansej se verront attribuer un appui pour leurs projets. Dont des crédits bancaires, un accès au marché public et ce chez des grandes sociétés comme Sonatrach, Naftal, ou bien la poste et Sonelgaz. 

Vers une aide financière pour les petites entreprises affectées par le Coronavirus

En effet, une aide financière sera spécialement attribuée aux petites entreprises, notamment celles ayant des difficultées financières résultées par le Coronavirus. Cette dernière a pour but de compenser les pertes du chiffre d’affaires de l’entreprise et des problèmes de subvention aux besoins salariales des employés. 

Il sera également possible pour les sociétés les plus touchées par la crise; de régler leurs factures en eau et en électricité, ultérieurement, vu que le délai habituel sera prolongé. Avec la possibilité de payer en acompte, c’est à dire par tranches. 

Enfin, des allocations forfaitaires seront attribuées pour les transporteurs dont les chauffeurs de taxi; les artisans et les agences de tourismes. Mais pas que, même les personnes au chômage pendant la période de confinement partiel se verront accorder une aide exceptionnelle. 

 

Article recommandé :  ANSEJ Algérie : L’État vient au secours des micro-entreprises

Coronavirus Algérie : Le bilan s’alourdit ce 31 juillet (563 cas)

Article précédent

Coronavirus en Algérie : Nombre de cas par Wilaya (Alger, Sétif, Oran)

Article suivant

Lire aussi

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires