AccueilGuide VoyagesAlgérie : Les agences de voyages demandent l’ouverture des frontières

Algérie : Les agences de voyages demandent l’ouverture des frontières

Algérie – La crise sanitaire a touché tous les secteurs et parmi eux, les agences de voyages qui ont tiré la sonnette d’alarme pour réclamer la reprise des transports et l’ouverture des frontières. 

En effet, le secteur touristique a été touché d’une manière terrible, notre source Liberté nous rapporte que plus de 30.000 emplois ont été supprimé suite à la crise financière qui a touché plus de 4.000 agences de voyages qui ont dû mettre la clé sous la porte. Il faut souligner sur le fait que plusieurs secteurs sont à l’arrêt depuis presque huit mois, ce qui a mené à une grosse chute économique du pays.

C’est pourquoi le samedi 24 octobre 2020, les propriétaires des agences de voyages se sont rassemblés pour appeler le gouvernement à déterminer une date précise pour la reprise des transports et l’ouverture des frontières. On parle de près de 40 agences qui se sont réunis au siège de l’Union générale des commerçants et artisans Algériens (UGCAA) pour entreprendre le lancement de « la Fédération nationale des agences de tourisme et de l’hôtellerie ».

Lors de ce congrès, les plaignants ont demandé aux autorités de les aider et de réagir pour ce qui est des difficultés bureaucratiques et sécuritaires. Les propriétaires de ces agences ont expliqué la situation critique dans laquelle leurs sociétés se trouvent depuis des mois assurant que même si cette crise a permis aux Algériens de se tourner vers le tourisme local, cela n’est pas suffisant.

Les exigences et les demandes de l’UGCAA pour la reprise

Selon la même source, l’UGCAA a réclamé au gouvernement de procéder à une amnistie fiscale en déclarant 2020 comme une année blanche. Cette dernière justifie cette demande en précisant qu’ils n’ont pas travaillé cette année et qu’en conséquent; ils ne peuvent payer ni les impôts ni la Casnos (Caisse d’assurance sociale des non-salariés).

Derkaoui Djelloul, propriétaire de l’agence de voyages Jolly Travel a confié à Liberté que « les agences de voyages souffrent de la crise de la Covid-19 qui; depuis son apparition il y a plus de 10 mois; est à l’origine de la fermeture de toutes les agences de voyages, contrairement aux autres activités commerciales ». C’est ainsi que les membres de l’UGCAA ont révélé ne plus pouvoir travailler si les frontières ne s’ouvrent pas et que l’état ne relance pas l’activité des transports. 

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes