AccueilGuide VoyagesAlgérie : les agences de voyage tablent sur la Omra pour sauver...

Algérie : les agences de voyage tablent sur la Omra pour sauver la saison

Algérie – Les agences de voyage tirent la sonnette d’alarme et demandent la reprise des voyages pour la Omra pour sauver la saison. Nous vous dévoilerons tous les détails dans la suite de cet article du mercredi 9 février 2022.

En raison de la pandémie de la Covid-19, les frontières algériennes ont dû être fermées pour une longue période. Par conséquent, tous les vols ont été suspendus. Cependant, il y a quelques mois, le Gouvernement algérien a décidé de rouvrir les frontières et de reprendre les vols de façon partielle. Néanmoins, le sujet du pèlerinage de la Omra ne cesse de préoccuper les agences de voyage en Algérie, rapporte Ennahar.

À la suite de cette réouverture partielle des frontières, de nombreux vols ont été effectués, à l’exception de ceux de la Omra. Un sujet qui inquiète les propriétaires des agences de voyage. Ces derniers ont gelé leurs activités en raison des conditions sanitaires actuelles. Ainsi, ces opérateurs viennent de tirer la sonnette d’alarme et appellent à la reprise des voyages pour la Omra.

De ce fait, un membre du Syndicat national des agences de voyages, Yacine Lebaili, s’est exprimé à ce sujet. En effet, l’intervenant a pris la parole au nom de tous ces professionnels présents en Algérie. Déclarant que tous les établissements sont « anéantis » par cette décision. L’intervenant a annoncé que tous les agents souhaitent la reprise des vols pour la Omra.

« On veut sauver cette saison », a déclaré Yacine Lebaili

Par la même occasion, ledit porte-parole a exprimé ses besoins et ceux des autres agences de voyage. Au fait, Lebaili a estimé que la reprise des voyages vers la Mecque les sortira de cette crise financière. Une situation qu’ils ont subie depuis le début de la pandémie de la Covid-19. Soit depuis deux (02) ans de cela. Un fardeau que les propriétaires ne peuvent plus porter selon le responsable.

En effet, le même intervenant a évoqué la situation financière de ces prestataires. Ce dernier a donc déclaré que plus de 60% de ces établissements ont dû procéder à l’arrêt total de l’activité de leurs employés après qu’ils ont déclaré faillite. Les propriétaires des agences de voyage attendent de pied ferme le feu vert pour la reprise des vols vers ce lieu sacré. Et ce, pour sauver de la nouvelle saison de la Omra, a déclaré le responsable.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes