AccueilActualitéAlgérieAlgérie : After Lyfe, la première vodka « Made in Algeria »

Algérie : After Lyfe, la première vodka « Made in Algeria »

Algérie – Baptisée After Lyfe, cette vodka 100 % algérienne est déjà disponible dans certains restaurants et vendeurs de boissons alcoolisées à Alger.

After Lyfe, la vodka premium 100 % algérienne produite à base de céréales et d’eau de source d’Algérie vient d’annoncer le lancement de sa commercialisation dans la région algéroise, dans l’attente d’une distribution plus large au niveau national, a rapporté ce 8 février le média russe Sputnik.

Son concepteur Amar, explique que la production des spiritueux en Algérie est une pratique « tout à fait légale » mais elle nécessite cependant « de la discrétion », indique la même source qui précise que l’algérien à l’origine de ce produit ambitionne d’exporter sa vodka à l’international, notamment en Amérique du Nord, en Europe et dans plusieurs pays africains.

Vendue sous forme bouteille en forme de crâne de couleur bleu clair, le concepteur met en avant l’aspect design et l’avantage du récipient qui est « 10 fois moins polluant qu’une bouteille de plastique d’eau minérale », selon ses dires.

Première vodka algérienne produite localement

Estimant que l’Algérie est une grande importatrice de boissons alcoolisées (18 millions de litres de bière ukrainienne en 2017), Amar cherche à travers son produit à inverser la tendance et exporter des spiritueux algériens fabriqués localement. Il reste cependant méfiant quant aux conditions d’investissement dans ce secteur en Algérie.

« Dans le secteur de la production et de l’exportation d’alcool, le Trésor public reste le grand gagnant. Les pouvoirs publics doivent encourager les initiatives rentables. Sinon, nous irons en Tunisie où les conditions d’investissement sont plus favorables », a fait savoir Amar, cité par la même source.

« After Lyfe est élaborée à partir de l’eau de source, puisée au cœur de la chaîne montagneuse des Aurès, et des céréales désignées comme étant produites localement. C’est un mélange de diverses variétés de blés dont nous gardons le secret », souligne-t-il.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici