Algérie : l’activité de guide touristique prochainement réglementée ?

Algérie – Travaillant dans un secteur en difficulté depuis plusieurs années, le guide touristique devra-t-il se conformer à une nouvelle réglementation ? On y répondra, ce 06 mars 2022.

D’après le ministre du Tourisme et de l’Artisanat en Algérie, Yacine Hammadi, l’activité de guide touristique sera désormais régi par une loi. Le responsable a donc évoqué l’élaboration d’un projet de loi qui encadrera ce métier. Et ce, prochainement. C’est en tout cas ce qu’a rapporté l’APS de ce qu’il a déclaré ce samedi.

Cette nouvelle a été annoncée au cours de la rencontre avec le ministre des Transports, Aissa Bekkai. Car, cette réunion s’est penché sur les préoccupations des agences de voyages. Étant le premier en son genre, ledit projet intervient dans l’optique de la relance du secteur du tourisme. C’est-à-dire selon la loi d’orientation de ce secteur.

L’objectif ciblé avec ce projet de loi est d’apporter une organisation à cette activité. Cela, en leur facilitant leurs déplacements afin d’accompagner les voyageurs et de les assister à leur départ ou arrivée. A l’instar des lieux tels que les ports et aéroports. D’ailleurs même la sortie des touristes en direction d’autres wilayas sera réglementée avec l’accompagnement du guide.

Algérie : que savons nous sur le Hadj et la Omra cette année ? 

En effet, environ 800 agences de tourisme en Algérie sont concernées par le Hadj et la Omra. À ce propos de l’ouverture cette activité en terre sainte de l’Islam est impétueusement attendue par beaucoup d’Algériens. C’est pourquoi le ministre susmentionné s’est exprimé sur la question.

De ce fait, il déclare que cette décision revient à l’Office national du pèlerinage et de la Omra (ONPO). C’est-à-dire, l’organisme affilié au ministère des Affaires religieuses et de Wakfs. Quant à la relance économique de l’Algérie, le ministre des Transports signale qu’elle passe par le développement du secteur du tourisme.

C’est donc un segment vital à exploiter compte tenu des clés pour réussir dont dispose le pays. Dans ce contexte, le responsable a révélé sa disposition à mettre en œuvre des partenaires dans ce domaine. Cela redynamisera le secteur des transports aériens et maritime en apportant de la compétitivité.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes