Algérie : Vers l’acquisition de 5 vaccins Covid pour assurer 40 millions de doses

Algérie – Le DG de l’Institut Pasteur d’Alger, Fawzi Derrar a détaillé les ambitions de l’Algérie qui vise à acquérir plusieurs vaccins anti-Covid en vue d’assurer pas moins de 40 millions de doses.

En effet, lors de son intervention ce jeudi 04 février sur les ondes de la Radio Nationale Chaîne III, le Directeur Général de l’Institut Pasteur d’Alger, Fawzi Derrar s’est exprimé sur la campagne de vaccination anti-Coronavirus Covid-19 en Algérie; notamment l’acquisition par les autorités sanitaires de plusieurs vaccins.

Ainsi, Dr Fawzi Derrar a expliqué dans ce sens, que « l’Algérie a engagé les pourparlers avec 5 laboratoires internationaux producteurs les vaccins contre le Coronavirus Covid-19 ».

| Sur le même sujet : Vaccin anti- Coronavirus en Algérie : Voici le taux d’efficacité de Spoutnik V

Selon le patron de l’Institut Pasteur, « les nouveaux lots de vaccins anti-Covid devront arriver progressivement dans les semaines à venir » en Algérie. En outre, Dr Derrar a assuré que l’Algérie a l’ambition « de fournir un total de 40 millions de doses »; et ce, « afin de couvrir le vaccination de 75% de le population ».

Il poursuit, en indiquant qu’outre le vaccin Russe Spoutnik V et le vaccin Anglo-suédois AstraZeneca, des négociations avec plusieurs « pays amis » de l’Algérie; y compris la Chine (vaccin Sinopharm), sont actuellement en cours. L’objectif étant d’acquérir de nouveaux lots de vaccin contre le Coronavirus Covid-19 produits par d’autres laboratoires.

| Lire aussi : Vers l’acquisition du vaccin chinois anti-Covid Sinopharm

Concernant le campagne de vaccination qui a été entamée le samedi 30 janvier dernier en Algérie, Dr Fawzi Derrar a estimé que le programme de vaccination sera prochainement renforcé avec le temps. Ainsi, il devra s’accélérer en même temps que l’acquisition d’autres lots de vaccin.

Le premier responsable de l’Institut Pasteur d’Alger a en outre assuré que « la santé des algériens est une priorité; et qu’aucun vaccin constituant un danger sur eux ne sera importé ». Enfin, Dr Derrar a indiqué que le lancement de la campagne de vaccination en Algérie est le premier pas vers l’éradication de l’épidémie du Coronavirus dans le pays; avant un retour à la normale sous peu.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes