24.9 C
Alger
24.9 C
Alger
mardi, 21 mai 2024
- Publicité -
AccueilÉconomieImmobilierAlgérie : L’achat de logement grâce à la finance islamique facilité

Algérie : L’achat de logement grâce à la finance islamique facilité

Publié le

- Publicité -

Algérie – La Caisse nationale d’épargne et de prévoyance, la CNEP-Banque lance de nouveaux services pour l’achat d’un logement par crédit grâce à la finance islamique.

En effet, la CNEP-Banque multiplie les services et les avantages proposés à sa clientèle. Elle annonce notamment le lancement de trois (03) nouveaux services relatifs à la finance islamique en Algérie, dont l’achat d’un logement par le biais d’un crédit à la consommation halal grâce à la finance islamique, rapporte Echaab, ce dimanche 04 avril 2021.

Dans une déclaration au quotidien sus-cité, la directrice de l’agence dédiée à la finance islamique de l’institution, Yamina Belhassani en l’occurrence, revient sur les nouveaux produits mis à disposition du consommateur algérien. Ces trois articles ont été lancés par la compagnie en novembre dernier.

- Publicité -

La responsable précise qu’il s’agit de trois (03) services relatifs aux comptes courants et comptes commerciaux. Ainsi qu’un crédit à la consommation qui finance l’acquisition d’un logement sous la forme de location vente. Cela dit, la locutrice donne plus de détails sur ce service qui suscite l’intérêt de nombreux clients.

La CNEP propose le produit de financement Ijara Tamlikia

Même si l’entité a lancé le programme de Ijara Tamlikia en 2017, n’empêche qu’il a fallu attendre sa mise en conformité avec les dispositions du règlement de la Banque d’Algérie. Cela, dans le but d’exercer l’activité de la finance islamique parallèlement à l’activité de la finance conventionnelle.

Il s’agit d’octroyer un crédit remboursable sur une durée maximale de 35 ans. Avec une marge bénéficiaire qui varie entre 6,75 % et 7,25 %. Les clients pourront notamment bénéficier d’un crédit à hauteur de 80 % de la valeur totale du bien immobilier. Le souscripteur au système n’a qu’à justifier d’un salaire supérieur ou égal à 27.000 DA.

- Publicité -

Lors de la même entrevue, Yamina Belhassani indique que son organisme; veille à travers les différents produits proposés à satisfaire les besoins de ses consommateurs. Mais aussi, développer de nouvelles offres dans le but de répondre à la demande du marché financier en Algérie.

- Publicité -

Derniers articles

- Publicité -

Nos lecteurs ont lu aussi

- Publicité -

A découvrir

- Publicité -
- Publicité -