AccueilActualitéAlgérieL’Algérie accueille un événement majeur du monde musulman après le Sommet arabe

L’Algérie accueille un événement majeur du monde musulman après le Sommet arabe

Algérie – Après avoir abrité le Sommet arabe au début du mois de novembre, l’Algérie se prépare à accueillir un autre événement majeur du monde musulman. Dzair Daily vous en dit plus à ce sujet dans la suite de son édition du 15 novembre 2022.

En effet, après avoir abrité le Sommet arabe, l’Algérie s’apprête à recevoir un autre événement majeur du monde musulman. Il s’agit de la 17e session de la Conférence de l’Union des assemblées des états membres de l’Organisation de la coopération islamique (OCI). Un nouveau rassemblement important qui devait être organisé au mois de septembre dernier.

Mais il a été reporté en raison de la tenue du Sommet de la Ligue arabe. Dans le détail, la date de l’événement en question n’a pas encore été définitivement fixée. Mais elle devrait, selon les dernières informations, avoir lieu au cours du mois de février prochain.

Une occasion de plus pour l’Algérie de renforcer sa présence sur la scène arabe et islamique. C’est l’information que rapporte le quotidien généraliste arabophone Echorouk. Il convient de noter que la date sera officiellement fixée en coordination entre l’Algérie et le Secrétariat général de l’Union des assemblées des états membres de l’Organisation de la coopération islamique (OCI).

Pour rappel, un protocole d’accord a été signé en avril dernier entre le Parlement algérien et le susdit SG en vue de la préparation de cette conférence à venir. Il faut savoir aussi que l’Algérie est l’un des pays fondateurs de l’Union des assemblées des états membres de l’OCI. 

L’Algérie multiplie les efforts pour s’offrir une place de choix sur la scène arabe

La toute première session de la Conférence de l’Union des assemblées des états membres de l’Organisation de la coopération islamique (OCI) a vu le jour en 1999. Elle s’était déroulée au niveau de la capitale iranienne, Téhéran.

Une ville qui reste aujourd’hui son siège permanent. Cette organisation coopère avec d’autres organisations parlementaires, gouvernementales actives dans les pays musulmans. En plus des organisations non gouvernementales. Parmi ces derniers, figure l’Algérie, qui malgré sa présence active au niveau africain, son rôle sur la scène arabe restait jusque-là timide.

Mais actuellement le territoire algérien entend renforcer son influence sur la scène arabe. L’Algérie essaie ainsi de regagner le terrain perdu depuis trois décennies. Et cela, notamment, en manifestant sa volonté d’intégrer le groupe BRICS. Une adhésion lui permettra en effet de bénéficier de nombreux privilèges.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes