AccueilScoop et PeopleAlgérie : Abdou HK révèle avoir regretté son soutien à Rifka avant...

Algérie : Abdou HK révèle avoir regretté son soutien à Rifka avant sa libération

People – Alors qu’il se trouvait derrière les portes de la prison, l’un des célèbres créateurs de contenu en Algérie, Rifka, a reçu le soutien de son confrère Abdou HK. Une initiative que ce dernier a très vite regrettée. Les curieux, ne bougez pas ! On vous dit tout, ce mardi 8 novembre 2022.

Comme on dit toujours, on connaît nos réels amis dans le malheur ! En effet, avoir besoin d’un mentor dans les moments les plus sombres est une chose primordiale. Dans le milieu artistique, rares sont les proches qui apportent leur soutien au moment venu. De leur côté, il semblerait bien qu’il y ait de l’eau dans le gaz entre les célèbres créateurs de contenus en Algérie, Abdou HK et son confrère Rifka.

Effectivement, vous n’êtes pas sans savoir que le nom de Farouk Boudjemline a longuement été ressorti ces derniers mois. Impliqué dans une affaire d’escroquerie, Rifka a été suspecté d’avoir une liaison avec la pseudo-agence frauduleuse, Future Gate. Cela, avant de s’être définitivement tiré d’affaires aux côtés de Numidia Lezoul et Mohamed Aberkane dit Stanley.

Une dure épreuve que les jeunes stars du petit écran ont dû affronter. Cela, sans compter le soutien apporté par un bon nombre d’internautes et de collègues. À l’image du comédien et chanteur, Abdou HK qui a montré sa solidarité avec les victimes. Un geste que le jeune homme n’a pas tardé à regretter.

« Rifka n’est pas mon ami », a déclaré Abdou HK

En effet, invité sur le plateau de l’émission « El Soundouk El Asoued », diffusée sur la chaîne El Hayat TV, le jeune homme s’est livré à cœur ouvert. Sur un fond noir, Abdou HK s’est prêté au jeu de l’animateur Aymen Bakir Benkaci. C’est ainsi qu’il a ouvertement répondu à la question de son manque de soutien envers Rifka alors qu’il était en prison.

Franc et cache, le créateur de contenu algérien a déclaré qu’il n’a aucun lien avec Rifka. « À cette époque, je soutenais Stanley, car j’étais persuadé qu’il était innocent contrairement à Rifka », a lâché Abdou HK. Cela, avant de révéler qu’il a, tout de même, apporté son soutien à Farouk Boudjemline après qu’il a confirmé son innocence.

Vraisemblablement touché par le comportement de son confrère, l’acolyte de Abdou Rha a levé le voile sur ses différends avec Rifka. « Je l’ai soutenu, mais je n’ai rien reçu en retour. Il n’a même pas pris la peine de m’écrire un message après être sorti de prison ».

C’est ainsi que Abdou HK a avoué avoir des regrets suite à sa solidarité avec Rifka, à cette époque. « C’est dommage ! J’aurais aimé ne pas l’avoir fait », a-t-il déclaré, avec un air désolant.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes