18.9 C
Alger
18.9 C
Alger
samedi, 25 mai 2024
- Publicité -
AccueilSociété et CultureSociétéAlgérie : Tebboune promet de régulariser les contractuels pré-emploi en 2020

Algérie : Tebboune promet de régulariser les contractuels pré-emploi en 2020

Publié le

- Publicité -

Algérie – Le président Tebboune a répondu aux inquiétudes des bénéficiaires des contrats pré-emploi, promettant que l’État s’engage à régler cette problématique avant fin 2020.

En effet, le président de la République, Abdelmadjid Tebboune a abordé durant son entrevue mensuelle avec les médias publics et privés qui s’est tenue dans la soirée du 20 Février, divers points qui occupent les esprits de bon nombre des citoyens Algériens. Il a tenu à souligner que l’État est conscient de la situation délicate concernant les contractuels de pré-emploi, selon le média arabophone Ennahar.

À cet égard, le président de la république a promis que « le règlement des contrats de pré-emploi sera finalisé avant la fin de l’année en cours, expliquant que le gouvernement s’accorde à mener à bien ses obligations et ne pas négliger ce segment. », indique la même source.

- Publicité -

Tebboune appuie ainsi la promesse de son ministre du Travail, Acheuk Youcef Chawki, faite lors de la présentation du plan d’action du gouvernement aux parlementaires, annonçant que son secteur s’efforcera rapidement à intégrer les bénéficiaires des contrats de pré-emploi dans les postes vacants. 

En effet, selon le quotidien arabophone El Djazair, cette prise en charge environ 400.000 bénéficiaires.Le processus de régularisation sera réparti en trois lots. Le ministre du travail a précisé, dans ce sens, que le déroulement dudit programme sera se fera en concertation entre différents secteurs afin de placer les concernés au sein d’emplois définitifs.

Un dispositif de régularisation des contractuels de pré-emploi

Il est utile de rappeler que le gouvernement avait expliqué, en novembre dernier, que le processus d’intégration des contractuels de pré-emploi, se fera par étapes selon des critères relatifs à l’ancienneté acquise. Le processus et se poursuivra sur trois années, en vue d’intégrer de manière progressive, l’ensemble des contractuels concernés par ce dispositif, selon le média arabophone Echorouk.

- Publicité -

Ainsi, ce dispositif régularisera environs 160.000 bénéficiaires de contrats pré-emploi concernant ceux ayant totalisé plus de 8 années d’activité effective. Seront également concernés par le même dispositif  105.000 contractuels, pour ceux ayant une ancienneté entre 3 et 8 ans, suivie de l’intégration de 100.000 bénéficiaires activant depuis moins de 3 ans à l’horizon 2021, indique la même source.

- Publicité -

Derniers articles

- Publicité -

Nos lecteurs ont lu aussi

- Publicité -

A découvrir

- Publicité -
- Publicité -