AccueilScoop et PeopleAbdelkader Djeriou était à deux doigts d’épouser une Allemande (Vidéo)

Abdelkader Djeriou était à deux doigts d’épouser une Allemande (Vidéo)

Algérie – L’acteur algérien apprécié pour son talent, mais aussi pour ses qualités humaines très remarquables, Abdelkader Djeriou en l’occurrence, évoque ouvertement un détail dans son passé en racontant qu’il a failli se marier à une jeune femme allemande.

L’homme très populaire en Algérie pour ses travaux artistiques ainsi que sa démarche mesurée, son parler agréable et sa pudeur, à savoir Abdelkader Djeriou, relate qu’il était de voyage dans le pays d’Angela Merkel et qu’il projetait de conclure un mariage avec une Allemande. Néanmoins, le sort a voulu autrement.

L’artiste était de passage sur le plateau de Echorouk News, hier 30 avril 2021. « Comme tous les jeunes de ce pays, je rêvais de construire mon avenir ailleurs », se souvient l’enfant de l’Ouest algérien.

« J’avais comme plan d’épouser une jeune femme allemande qui s’appelle Janet ». Puis, l’orateur précise que son « destin a eu un autre mot à dire ». Un peu plus loin, il explique le pourquoi du comment de la non-conclusion du mariage envisagé.

L’acteur abandonne son projet de « mari expatrié » : Voici les détails

L’une des figures emblématiques du feuilleton à grand succès « El Khawa » se remémore cet épisode de sa vie. Il souligne alors qu’il était dans une ville située à la frontière germano-polonaise. « La solitude me tourmentait. Je déprimais grave ». Il poursuit en se rappelant qu’il était « revenu en Algérie pour ensuite rentrer définitivement en Allemagne ».

En revanche, « à mon retour au pays, j’ai rencontré des amis comme Hassan Assous qui était directeur du théâtre régional de Sidi Bel Abbès ». Le metteur en scène lui avait proposé d’intégrer le TRSBA. « J’ai été recruté et j’avais un salaire ».

Et à l’invité de l’émission « guest VIP » de conclure à cet égard : « Quand j’ai réalisé que je pouvais gagner ma vie grâce au théâtre, j’ai décidé de rester en Algérie ». C’est donc le sixième art qui a réussi à retenir Abdelkader Djeriou dans son pays. 

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes