AccueilActualitéAlgérieCoronavirus en Algérie : Confinement partiel pour 9 nouvelles Wilayas

Coronavirus en Algérie : Confinement partiel pour 9 nouvelles Wilayas

Algérie – Dans le cadre de la lutte contre la propagation effrénée du Coronavirus, le premier ministre a décidé d’étendre le confinement partiel à neuf (9) nouvelles wilayas.

Selon un communiqué officiel rapporté par l’APS ce vendredi 27 mars, le Premier Ministre Abdelaziz Djerad, a fait part d’une décision portant sur l’instauration d’un confinement partiel en vue de faire faire face au Coronavirus auquel se heurte actuellement l’Algérie. 

« Ainsi, conformément au décret exécutif n° 20-70 datant du 24 mars 2020, et spécifiant une série de mesures additionnelles liées à la prévention et à la lutte contre la contagion du nouveau Coronavirus, COVID-19, dont la propagation devient vertigineuse au niveau de tout le territoire national, le dispositif de quarantaine de certaines wilayas a été étendu ». C’est ce qu’on peut en effet lire dans le document en question.

L’arrêté stipule ainsi que la mesure d’extension du confinement partiel a été accordé à neuf nouvelles wilayas après Alger. Elle entrera en vigueur à partir du samedi 28 mars. Le confinement en question est un type d’état d’urgence instauré suite à la crise sanitaire. Celle qui continue de sévir dans le pays. 

Confinement partiel mis en place en Algérie : voici toutes les wilayas concernées 

La circulation est limitée. La tranche horaire concernée est alors comprise entre 19h et 07h du matin. Il s’agit là de ce que souligne en outre la même promulgation, dont l’article 2 liste les wilayas concernées à savoir :

  • Tizi Ouzou
  • Sétif
  • Constantine
  • Oran
  • Tipaza
  • Médéa
  • Boumerdès
  • Batna
  • El Oued

Pour rappel, le Président de la République, Abdelmadjid Tebboune, avait décrété le 23 mars dernier, un premier confinement, dit « total », de la wilaya de Blida. Celle-ci, rappelons-le, est l’épicentre de l’épidémie du Coronavirus, Covid-19 en Algérie. Une mesure drastique étendue sur une durée de 10 jours et appelée à être prolongée en fonction de l’évolution de la situation.

La décision consistait à interdire la circulation depuis et vers Blida. En même temps, la capitale avait également été concerné par un confinement partiel. Afin de mieux assurer l’efficience du confinement, Tebboune a donc sommé les autorités de procéder à la fermeture de tous les commerces non indispensables. Cela à l’exception des commerces d’alimentation, des fruits et légumes, des officines de pharmacies et des buralistes.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici