11.9 C
Alger
11.9 C
Alger
vendredi, 12 avril 2024
- Publicité -
AccueilActualitéAlgérieAlgérie : 6821 contaminés, 542 morts.. Bilan du Coronavirus du 16 mai

Algérie : 6821 contaminés, 542 morts.. Bilan du Coronavirus du 16 mai

Publié le

- Publicité -

Algérie – L’évolution du Coronavirus a progressé aujourd’hui 16 mai. Le pays a enregistré 6821 cas confirmés pour 542 morts.

Les cas de contaminations reprennent une tendance haussière avec 192 nouveaux cas positifs et 6 nouveaux décès liés au Coronavirus; ce qui porte le bilan total des infectés à 6821 cas positifs pour 542 morts dus au Coronavirus en Algérie en date du 16 mai 2020; selon le porte-parole du Comité scientifique; Dr Djamel Fourar.

Selon les mêmes chiffres annoncés par les services sanitaires du pays, les décès ont été déplorés à travers 5 Wilayas; à savoir Alger avec 2 morts, Constantine, Bordj Bou Arreridj, Sétif et Médéa, un mort chacune.

- Publicité -

En outre, le nombre de patients guéris reste en hausse depuis l’adoption du traitement thérapeutique à base de Chloroquine en Algérie; avec 138 nouvelles guérisons, portant le bilan des rétablissements à 3409 cas, en date du 16 mai. La même source précise que pas 11366 personnes sont sous traitement dans les hôpitaux à travers le territoire national.

L’Algérie se prépare à un Aïd sous confinement

A l’pproche de l’Aïd El Fitr, moment propice pour les regroupements et les retrouvailles familiales; les Algériens se préparent à passer la fin du mois sacré du Ramadan et l’Aïd de cette année, coupés de leurs proches et confinés seuls chez eux.

En effet, le ministre de la Santé Abderrahmane Benbouzid, a indiqué hier, vendredi 15 mai, que le comité scientifique chargé du suivi du Coronavirus; a appelé le gouvernement à instaurer un “confinement total” à l’approche de la fin du Ramadan et l’Aïd El Fitr.

- Publicité -

Interrogé par le journal électronique TSA – Tout sur l’Algérié; le Dr Bekkat Berkani, membre dudit Comité scientifique; a estimé que le confinement total durant l’Aïd El Fitr est « absolument nécessaire »; de par « sa nature favorisant les visites familiales et de voisinage […] », ce qui risque d’engendrer une seconde vague de pandémie dans le pays.

- Publicité -

Derniers articles

- Publicité -

Nos lecteurs ont lu aussi

- Publicité -

A découvrir

- Publicité -
- Publicité -