AccueilÉconomieAlgérie : 60.000 nouveaux postes de travail prévus pour 2023

Algérie : 60.000 nouveaux postes de travail prévus pour 2023

Algérie – Vers la création de presque 60.000 nouveaux postes de travail en 2023, Dzair Daily vous en dit tout davantage dans ce numéro d’aujourd’hui. Apprenez tout, ce samedi 22 octobre 2022.

En Algérie, 60.000 nouveaux postes de travail sont prévus pour 2023. En effet, le gouvernement algérien prévoit la création de près de 60.000 nouveaux postes d’emploi au cours de l’année prochaine en Algérie. Donnant, de la sorte, la chance à des milliers de chômeurs d’avoir des postes stables. Nous vous dévoilons plus de détails concernant ce sujet, dans les lignes qui suivent.

Au fait, cette procédure nécessite des dépenses qui s’élève à 27 milliards de dinars. Soit, l’équivalent de 2.700 milliards de centimes. Sachant que le texte de la loi du budget de l’État a indiqué que 36.566 nouveaux postes financiers ont été ouverts. Parmi eux, 19.952 postes concernent le secteur de la santé. C’est du moins ce qu’a rapporté le quotidien arabophone généraliste Ennahar dans son numéro d’aujourd’hui. 

Par ailleurs, 10.000 postes de travail ont été ouverts pour le secteur de l’éducation nationale. Au moment où 1.400 autres ont été réservés pour le secteur de l’enseignement supérieur. De même, 1.334 postes concernent le secteur des affaires religieuses. Quant au secteur de la formation et de l’enseignement professionnels, 1.240 postes sont prévus pour celui-ci. Et 876 autres pour le secteur de la jeunesse et des sports.

Algérie : voici plus de détails concernant les nouveaux postes

Dans le détail, le nombre total des postes de travail devrait, ainsi, augmenter en 2023 pour atteindre 256.7224. Et ce, contre 253.0658 postes de travail en 2022. Il est utile de noter que le projet de budget de l’État a répertorié, par ailleurs, 66.678 postes vacants pour l’année 2023.

Parmi ces postes d’emploi, 8.413 sont destinés pour le secteur de l’enseignement supérieur, 3.845 postes pour le secteur de l’intérieur ainsi que 3.100 autres sont prévus pour le secteur de la santé.

En plus, 3.050 autres concernent le secteur des finances. Ainsi, 2.122 pour la justice. Contre 1.844 pour le secteur de la formation et l’enseignement professionnels. C’est dans ce sens que les postes qui sont prévus en 2023 devraient atteindre 59.244 postes.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes