L’Algérie 4ème puissance économique en Afrique

Économie – L’Algérie classée 4ᵉ puissance économique au niveau de l’Afrique de l’année 2022. Nous vous exposerons davantage de détails à ce sujet dans la suite de cet article du samedi 22 janvier 2022.

Il s’agit des statistiques révélées par le Fonds monétaire international au sujet des plus grandes économies africaines. En effet, selon ces études, le FMI a classé l’Algérie comme puissance économique en Afrique. Cette dernière s’est alors octroyée la 4éme place de l’année 2022. Selon ce que rapporte le média Awras.

Ainsi, selon la même institution, l’économie algérienne attendrait 168.2 milliards de dollars cette année, c’est-à-dire en 2022. Cela n’a en revanche pas marqué une différence notable par rapport à la valeur de l’augmentation de l’année dernière. Puisque 163.8 milliards de dollars ont été enregistrés au cours de l’année 2021.

Par ailleurs, le Nigeria arrive en tête du classement continental. Ceci, avec 555.3 milliards de dollars qu’il devrait atteindre au cours de l’année 2022. Suivi de l’Égypte avec 438.3 milliards de dollars. Quant au royaume du Maroc, ce dernier se place derrière l’Algérie, où il s’est positionné en 5ᵉ place de la plus grande économie africaine 2022, avec 132.6 milliards de dollars.

La reprise de l’économie de l’Algérie selon les prévisions du FMI

En effet, l’économie algérienne a été impactée par les effets de la pandémie de la Covid-19 et des chocs pétroliers auxquels l’Algérie a été confrontée en 2020. Selon ce que Awras rapporte. Le fonds monétaire international a alors indiqué que l’économie du pays devrait se rétablir. Par conséquent, l’Algérie pourrait se remettre sur pied en 2022 au niveau de son économie.

Par ailleurs, l’institution susmentionnée a également souligné que l’économie de l’Algérie a été victime suite à une série de chocs négatifs. Autrement dit, la Covid-19 a exacerbé les vulnérabilités économiques du pays. Ainsi, le FMI a révélé que l’entrée en vigueur des autorités responsables a contribué de façon considérable à atténuer les impacts de la situation épidémiologique ainsi que sociale de la crise. 

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes