AccueilActualitéAlgérieAlgérie : plus de 400 voitures de luxe importées de l’étranger avec...

Algérie : plus de 400 voitures de luxe importées de l’étranger avec de fausses cartes grises à Constantine

Automobile – La police de Constantine a réussi à localiser plus de 400 voitures de luxe importées avec de fausses cartes grises en Algérie. Dzair Daily rapporte pour vous plus de détails à ce propos dans son édition du dimanche, 7 août 2022. 

En effet, le service régional de la police judiciaire de Constantine (SRPJ) a recensé plus de 400 voitures de luxe importées avec de fausses cartes grises en Algérie. C’est le résultat auquel sont parvenus les SRPJ après plus de trois (3) mois de perquisitions et investigations. Et ce, au niveau de plusieurs services de carte grise dans les communes de Constantine. 

Il s’agit là de ce que rapporte le quotidien arabophone Ennahar. Par ailleurs, on distingue des extractions de cartes grises illégales appartenant à des voitures importées de plusieurs pays. Effectivement, la plupart sont soupçonnées d’avoir été volées. Raison pour laquelle le SRPJ a ouvert une enquête sur cette affaire. 

Il convient de noter que ces investigations ont débuté au mois de mai dernier. Et ce, au niveau des services de délivrances de carte grise de la nouvelle ville Ali Mendjeli. En outre, en examinant les dossiers, les services concernés ont constaté que la plupart de ces voitures proviennent des pays arabes. En particulier, des pays du Golfe et des pays européens.

Cartes grises illégales : plus de détails sur l’affaire

Après l’examen des fichiers de base, le SRPJ a constaté l’existence de documents incorrects dans les données. Dans ce cas, les responsables en compagnie de plusieurs employés du service des cartes grises ont été arrêtés et soumis à une enquête. Plus encore, le SRPJ a identifié d’autres services de délivrances. Et ce, au niveau de plusieurs autres bureaux de la wilaya de Constantine.

Par ailleurs, le SRPJ a donc suspecté d’autres fichiers frauduleux. En sus, l’enquête a été étendue pour examiner plus de documents. Entre-temps, les examens ont révélé l’implication de plusieurs parties dans cette affaire. À savoir, les propriétaires de boutiques de voitures de luxe dans les quartiers chic de la wilaya. Le reste des détails verra le jour dans les prochains semaines. 

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes